Les dépêches mercredi matin. Espagne, on afffole les porteurs; l’arme financière comme pour la Grèce ?

Mercredi on apprend : Espagne, poursuites judiciaires contre le chef de la police catalane

Les banques espagnoles, notamment catalanes, chutaient de nouveau mercredi à l’ouverture de la Bourse de Madrid, alors que la tension reste forte en Catalogne au lendemain d’une grève générale de protestation contre les violences policières lors du référendum d’autodétermination interdit de dimanche.

Le titre de banque catalane CaixaBank, troisième d’Espagne, perdait 5,08% à 3,91 euros, et celui de Banco de Sabadell, également basée à Barcelone, environ 4,51% à 1,61 euros.

Les autres grandes banques étaient également en forte baisse: Banco Santander, première banque espagnole et de la zone euro, perdait plus de 3% à 5,64 euros et BBVA 2,73% à 7,24 euros.

L’Ibex 35, composé pour un tiers de valeurs bancaires, chutait d’environ 2,40% à 10.010,6 points.


 

[Bloomberg] Dollar Slips, Stocks Mixed as Fed Chief Pick Looms: Markets Wrap

[Bloomberg] Trump Aides Deliver Shortlist of Fed Candidates

[CNBC] Trump says Puerto Rico’s debt will have to be wiped out

[Bloomberg] Southeast Asia Faces More Currency Risk Than Rest of Region, World Bank Says

[WSJ] Why Emerging Markets Are Popping Again Despite the Risks

[FT] Communist party asserts control over China Inc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s