Meurtre jihadiste de Marseille, du nouveau

Anis Hanachi, le frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes début octobre à Marseille, a combattu en Syrie, ont annoncé lundi les autorités italiennes, après son arrestation dans le nord du pays.

Ce sont les enquêteurs français qui ont prévenu leurs homologues italiens le 3 octobre, deux jours après l’attentat de Marseille, de la présence possible du frère d’Ahmed Hanachi en Italie, ont raconté de hauts responsables de l’antiterrorisme italien lors d’une conférence de presse.

Le signalement précisait qu’Anis Hanachi avait « combattu, fait le jihad en territoire syro-irakien, avec une expérience de caractère militaire », a expliqué Lamberto Giannini, chef de l’antiterrorisme italien.

Les enquêteurs français le soupçonnent de complicité dans l’assassinat des deux jeunes femmes à Marseille. « Une hypothèse encore à vérifier est que c’est lui qui a endoctriné son frère Ahmed et provoqué sa radicalisation », a-t-il ajouté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s