Le « credit impulse » chinois reste élévé

La création de crédit en Chine se poursuit à un rythme très élevé malgré toutes déclarations officielles et officieuse sur la nécessité de deleverager le système chinois surendetté.

Les officiels appuient sur l’accélérateur et sur le frein en même temps, elles essaient d’être sélectives ce qui fait que l’on peut affirmer deux choses contradictoires: d’un côté on lutte contre le surendettement et de l’autre on le favorise. Tout cela est politique et bien sur lié au renouvellement du mandat de XI lors de la prochaine réunion des élites du Parti.

Le  » credit impulse » chinois est certainement à l’origine de l’embellie économique qui touche 80% de l’économie mondiale. La Chine joue un role de locomotive économique mais aussi financier.

Est ce que cela peut continuer? Oui car le système chinois est dirigiste et dirigé et tant que les mouvements de capitaux ne sont pas libérés, les autorités ont une large marge de manoeuvre pour tenter et réussir l’impossible.  Cependant ce système fermé empêche la réorientation de l’économie chinois et il contredit la volonté de réforme. D’ailleurs le patron de la banque centrale qui voudrait la libéralisation des  mouvements de capitaux l’a redit récemment.

Le système chinois est devenu addict aux dettes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s