Puigdemont: suivons les puisque nous sommes leur chef

Le Parlement catalan s’apprete à voter pour ou contre la proclamation d’une république indépendante à bulletins secrets.

Puigdemont: « suivons-les puisque nous sommes leur chef ». Alors que la foule encerclait le palais du gouvernement, en criant au traitre, Puigdement a fait une nouvelle fois volte face, il n’ a pas appelé à des élections . Objectivement le Tsipras catalan se retrouve dans une position d’allié objectif du gouvernement espagnol: il doit chercher une solution pour  faire avaler les pilules au peuple, sauver sa tête …tout cela dégénère en farce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s