Quand la BCE devient une « bad bank »

La BCE devient une « bad bank », c’est à dire une banque pourrie, une structure de defeasance. Bref une poubelle.

Nous dirions plutot une structure de malfaisance mais enfin…

La BCE soutient des économies et entreprises zombies qui nuisent à la productivité de l’ensemble. La BCE ne cesse de demander des réformes pour « améliorer l’efficacité » mais elle est la première à entretenir l’inefficacité!

La BRI considère que le nombre de zombies augmente fortement en Eeurope, on serait mainteant au dessus des 10%.

La BCE a acumulé les bonds de seconde qualité et et les émissions non ratés.   (Chart via UBS)

On comprend que Draghi ne veuille surtout prendre le risque de stopper les dopages et de risquer une heure de verité; c’est sa prorpe banque qu’il mettrait en difficulté. Son objectivité est faussée par les risques qu’en tant que banquier il a pris.

On se demande bien pourquoi les Allemands laissent faire. Vous savez que ce que nous pensons des Allemands et de Merkel: Merkel soutient à fond Draghi, mais pour des raisons de politique intérieure elle fait semblant de protester quand Draghi va trop loin. En fait en Europe, c’est « tous complices » contre les peuples, mais certains jouent bons flics et les autres mauvais flics!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s