Merkel refuse les transactions démocratiques

Les pourparlers pour former la coalition jamaique ont échoué, le FDP a quitté la table de négociation. Merkel prefère aller à de nouvelles élections et passer en force plutot que de transiger ou de  former un gouvernement minoritaire. Les marchés financiers n’ont pas réagi, ils sont européistes et sont persuadés que Merkel réussira à imposer ses volontés.

Tous ces gens ne se posent que des questions politiciennes: comment gouverner!

La seule question qui devrait animer des démocrates est celle ci : comment traduire dans une coalition politique honnête les souhaits de l’électorat tels qu’ils se sont exprimés.Comment élaborer un compromis.

Merkel elle ne veut que violer, imposer, faire comme si rien n’avait été exprimé. Son credo c’est: rien à voir, on continue. Elle reste  fidèle à la philosophie de la construction européenne qui consiste à impose la volonté des élites aux peuples a la faveur des violences institutionnelles et de la propagande.Quand on détient la Verité n’est ce pas, on ne transige pas. C’est la raison pour laquelle la coalition ne pouvait qu’échouer, le FDP voulait que certains choix populaires soient respectés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s