Wauquiez essaie de rejouer le coup de la fausse droite Canada Dry!

Wauquiez, le grand favori à la présidence des Républicains (LR) le mois prochain, s’est déclaré déterminé à parler aux électeurs du Front national, tout en repoussant tout pacte avec Marine Le Pen.

La messe est dite, on veut appâter les électeurs du Front mais surtout ne pas mener la politique qu’ils souhaitent! Car comment mener une politique dite de droite (mais plutôt conservatrice) si on refuse de s’allier avec ceux qui la représentent et l’incarnent le mieux! Wauquiez reprends le rêve de Sarkozy, le rêve de son conseiller de droite: « ote toi de là que je m’y mette »!

Wauquiez veut attraper les mouches avec du vinaigre, c’est à dire que dans l’espace politique et social rétréci par Macron et En Marche il fait le calcul qu’il ne peut exister qu’en chassant sur les  terres de Marine. C’est un calcul politicien , un calcul de marketing, pas un glissement authentique suscité par une  prise de conscience.

Wauquiez n’a pas de vraie conviction mais il pense que la demande politique, comme on dit demande en matière commerciale,  est là et il essaie de s’y faire une place. Un créneau disent les publicitaires. Nous préférons le mot « niche » il dit mieux cde que nous voulons dire…par association d’idées!

Bien entendu Wauquiez refuse la main tendue que lui offre Marine. Et pour cause, si il l’acceptait il n’aurait plus de raison d’exister, il validerait le Front et aiderait à son installation dans le politique de gouvernement.

Marine devrait abandonner rapidement cette stratégie de la main tendue, elle est aussi stupide que sa stratégie antérieure de dédiabolisation: elle ne peut conquérir le pouvoir. Il  faut qu’elle se fasse une raison, quelle fasse son deuil une fois pour toutes. Ce n’est pas la vocation du Front de gouverner.

Ce n’est pas la mission historique du Front que de prendre la responsabilité de la conduite des affaires; non sa responsabilité historique est de témoigner, d’infléchir et surtout de favoriser les prises de conscience jour après jour.  La priorité c’est de construire et d’approfondir, bref de travailler, de cesser de se reposer sur la promotion par les médias MSM qui se servent de Marine comme d’un épouvantail ou d’un repoussoir. Il faut cesser de croire que les ennemis du Front le porteront au pouvoir.

Il  faut se prendre par la main et enfin se mettre au travail organisationnel , au travail des idées. Il faut élaborer, retourner au terrain,  et le reste sera donné de surcroît. La vocation du Front c’est de faire advenir, de faire accoucher, et de mettre en forme politique tout ce qui pèse sur la partie la population qu’elle représente et qu’elle est la seule à pouvoir représenter. Marine a la fibre, le Front a la fibre et ce sont leurs seuls atouts: la fibre.  La mission de Marine est de faire prendre conscience aux masses d’elles même, de leur ancrer dans la tête la légitimité de leur combat, comme le faisait le Parti Communiste dont le Front est proche sociologiquement et même j’ajoute pour choquer, proche historiquement. Le front doit mettre en  forme et a la faveur de cette mise en forme   excercer sa fonction tribunitienne, forte , belle, propre, morale porteuse d’espoir.

Autre point , Marine doit concentrer son travail sur le réel, c’est sur ce qui se passe dans le pays, dans l’Europe, dans la société, dans l’économie et dans les entreprises   qu’elle doit intervenir et s’exprimer. Il ne faut rien laisser passer d’important. Il faut devenir la référence critique. Il faut être présente. Il faut se concentrer;  elle doit cesser de jouer les challengers et les mouches du coche en se mettant en face des autres leaders politiques, C’est une attitude de battu. C’est devant qu’il faut regarder, pas sur les cotés! Dans une compétition  on regarde devant soi, le but, mais surtout pas à ses côtés, les autres concurrents.

Lors d’un meeting à Paris, Wauquiez a expliqué vouloir ramener dans le giron de LR l’électorat déçu par les « lâchetés » du passé : « Je veux parler à ceux que nous avons déçus et qui sont allés voter pour le Front national », a-t-il déclaré… « Parce qu’il n’y a pas 35% de fascistes et d’extrémistes en France. Parce que ce sont bien souvent des gens qui se disent… :  ‘Le problème avec la droite, ce n’est pas qu’elle en dise trop, c’est qu’elle n’en fait pas assez quand elle est aux responsabilités' », a poursuivi Laurent Wauquiez qui a cependant précisé que « tant qu’il s’occuperait des Républicains, il n’y aura jamais d’alliance avec Marine Le Pen ».

Question de cohérence dit Marine

« Quand j’entends le discours de monsieur Wauquiez aujourd’hui, je me dis : ‘S’il est sincère, compte tenu des propos qu’il tient, il devrait aller jusqu’à proposer une alliance' », a souligné  Marine Le Pen au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. « Il était un européiste convaincu, choisi par Nicolas Sarkozy compte tenu de son positionnement centriste, européiste (….) Il vient nous dire, en quelque sorte : ‘Mais en réalité vous aviez raison’ sur l’immigration, l’identité, le communautarisme », ajoutant :  « Qu’il aille au bout de sa logique. Si vraiment nous avions raison, il nous rejoint; à tout le moins il change la manière dont il nous parle ! »

Pour Marine Le Pen, Laurent Wauquiez « ne peut pas sincèrement dire la même chose que nous, parfois avec des mots plus crus que les nôtres, et en même temps expliquer que nous devrions être au ban de la vie politique française (…) Je lui demande de la cohérence et de la logique, ça changera de tous les dirigeants des Républicains qu’on a connus jusqu’à présent ».

Alliance et théorie des jeux, la phagocitation

Priée de dire si elle pourrait accepter une telle alliance, MLP a répondu… « Tout cela se discute… Moi, j’ai toujours dit que les alliances étaient possibles si nous ne devions pas abandonner les éléments qui sont essentiels à la défense de la France et des Français. S’il en va de l’intérêt de la France et si les grands principes qui sont les nôtres sont respectés, pourquoi pas ! »

Marine oublie qu’en politique on ne peut jamais s’allier avec des formations proches car on est en concurrence avec elles; en politique on ne peut s’allier, faire des bouts de chemin qu’avec des gens  qui sont loin, mais dans la même position de recherche d’efficacité tactique. C’est parce que  Marchais a oublié cette règle que le Parti Communiste  a disparu. Le SPD allemand a oublié cette règle il est laminé!

Elle a encore estimé qu’à l’occasion des prochaines élections municipales « on pourrait parfaitement dans certains cas trouver des terrains d’entente ».

L’élection à la présidence de LR opposera Laurent Wauquiez au juppéiste Maël de Calan et à l’ex-filloniste Florence Portelli. Elle est prévue les 10 et 17 décembre prochains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s