Et on nous dit que le Bitcoin est une bulle! Un peu d’humour

Les actions, pour ne prendre qu’elles, valent 2,4 fois ce qu’elles devraient valoir sur des bases historiques normalisées.

Les calculs théoriques les plus sérieux, ceux qui sont effectués pour déterminer la rentabilité future d’un placement en actions nous disent que pour revenir à une rentabilité normale, les prix des actions doivent chuter au cours des 12 prochaines années de 64%. En chutant de 64% elles ne seront même pas sous-évaluées, elles ne seront qu’à leur prix.

Cela veut dire que plus de la moitié du prix des actions, en moyenne, représente du vent, de la surévaluation, de la bulle monétaire.

En clair quand vous achetez une action vous achetez « V » la valeur fondamentale + « B » , la bulle qu’elle forme. « B » est plus grand que « V » maintenant.

Sur les actions américaines qui sont capitalisées 28 trillions, « B » peut donc être approximativement évaluée à 16 trillions, à la louche. La dernière correction boursière a couté un peu plus de 2 trillions pour que vous touchiez du doigt les ordres de grandeur.

Ces 16 trillions, c’est du vent, de la bulle qui crévera un jour et qui partira au paradis de la monnaie, au Money Heaven. C’est une certitude, mathématique. « B » , ces 16 trillions, représente le vent, le Ponzi, c’est à dire le rapport entre l’offre et la demande, c’est la loi du marginalisme.

Le Bitcoin n’a pas de valeur fondamentale, personne ne le conteste, mais il a bien le droit, étant rare d’être demandé pour sa rareté, puisqu’il plait, c’est la base de l’économie marginaliste, celle qui nous dit que la valeur est dans la tête de celui qui transacte ( cf Menger).

La partie bullaire, « B » des actions (simplement les américaines) est de 16 trillions, mais tout le Bitcoin ne représente que 0,24 trillion. La Bulle des actions est de 16 trillions, celle soi disant du Bitcoin est de 0,24 trillions; laquelle est la plus dangereuse?

J’ajoute que le cycle du marché des actions tire à sa fin, on joue les prolongations, tandis que celui de l’intérêt pour le Bitcoin n’en est qu’ à ses débuts, il est balbutiant.

La bonne gestion pour un « joueur » est de réduire son risque sur les actions et de réinvestir une partie de ses gains dans le Bitcoin. Les bons gestionnaires de fortune devraient faire 2% de cash en prenant les bénéfices sur les actions et remployer en Bitcoin, c’est le BA BA de la bonne gestion.

L’espérance, même mathématique, est du coté du Bitcoin!

Finalement je ne suis plus sur que cet article soit humoristique.

Publicités

Une réflexion sur “Et on nous dit que le Bitcoin est une bulle! Un peu d’humour

  1. Bravo et merci Monsieur Bertez pour l’agilité de vos analyses qui tendent à faire gagner du temps à vos lecteurs sur la compréhension quant à l’évolution dans sa forme et son agenda du reset en cours.

    Pardon de parler ici petits sous et patrimoine de classe moyenne, mais sur le Bitcoin et afin de tenter de ne pas rater le prochain véhicule d’investissement, il semble pertinent de chercher quelle autre monnaie virtuelle va se développer dans les années qui viennent parallèlement au Bitcoin. La technologie Etherum semble des plus prometteuses. Les « futures » sur Bitcoin et consorts vont se déployer rapidement et permettre aux bulles des ces monnaies de croître de façon exponentielle.

    Il semble permis de penser que le système a besoin de ces nouvelles monnaies. Elles ne seront donc pas tuées mais absorbées, assimilées. Les frères jumeaux vont probablement gagner leur pari.

    À suivre donc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s