Euroboom! Le sentiment en Europe, on dépasse les sommets de 2011 et 2015

On lira avec profit notre dernier éditorial qui explique que néanmoins le doute sur la profondeur de la reprise reste de rigueur car les statistiques hard sont contrastées et erratiques. Ce qui est sur c’est que le moral est bon … il ne manque plus que les moyens  de transformer le moral en réalité.

Ce qui est interessant c’estde voir que les Italiens qui constituent mainteant l’inconnue majeure avec des élections dans deux mois ne reviennent pas vers les partis traditionnels, la droite classique s’effondre, la gauche n’existe plus, les partis alternatifs se partagent la majorité !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s