Repères, le suivi de la journée ; Une crise n’est pas une aberration, c’est au contraire une émergence de la Vérité. La crise est circonscrite.

Dow +80     Nasdaq positif  , le 10 ans 2,76%,  pétrole 63,30,   or 1339
Mais ensemble hésitant et instable; on a varié d’environ 900 poins depuis ce matin.
On cherche une direction, mais le gros flot des ventes semble passé.
La photo:

Mnuchin déclare que les marchés fonctionnent bien, il a raison, on reste ordonné.

Même si ce n’est qu’une alerte et il ya a mon sens plus d’une chance sur deux pour que cela n’en soit qu’une, la chute marque les limtes du resserrement auquel la Fed peut, a le droit de procéder. Elle balise sa liberté.
La chute dit à la Fed attention, soyez prudents et errez plutot du coté des colombes que des faucons. Mais en sens inverse l’alerte sur les taux longs et l’inflation dit que les marchés ne toléreront pas une derive inflationniste et que les « vigilantes » sont peut tre bien revenus, ils ont le doigt sur la gachette. Plus que d’un changement d’orientation les marchés reclament un maximum de doigté.


Bullard de la Fed de Saint Louis essaie de calmer les marchés indirectement en affirmant qu’un marché du travail vigoureux n’implique pas qu’une accélération de l’inflation soit au coin de la rue!
Ah les braves gesns:   on nie la Loi de Phillips sur laquelle la Fed a appuyé sa gestion pendant des mois. Propos de charlatans! 
« St. Louis Fed President says strong labor market doesn’t mean a spike in inflation is around the corner »

« Bullard sees economy slowing a bit but says there could be tax-driven investment boom »


Le fait que le balancier, le paradigme risk-on risk-off fonctionne est un point positif car c’est grace à lui que les  autorités vont pouvoir reprendre le contrôle de la situation. Je suis moins inquiet quand je constate cela.

Le fait que les marchés de crédit restent ordonnés est un point positif important, les spreads ne se dilatent pas. On est inquiet pour des raisons macro et surtout techniques liées à la logique-on devrait dire à l’illogique- Boursière, on ne s’inquiète pas pour la situation des sociétés.
La crise est circonscrite pour parodier sérieusement Bernanke.
Mon idée est que compte tenu du mépris des élites pour les gens et pour la masse  des opérateurs  sur les marchés, ils considèrent ce qui se passe comme une punition méritée; « ils n’ont pas voulu comprendre quand nous avons donné le signal de la fin du bal, ils ont continué à danser, ils paient ». J’ai entendu ce commentaire ce matin à un niveau élevé. Pour l’instant on est sur une interpretation du type on a secoué le cocotier!
Mais attention, comme « ils » n’ont aucune capacité de prévision, tout peut changer très vite.

Une économie globale forte n’est pas un élément de comfort pour les  marcheés dit le Financial Times.
« L’économie est robuste mais les marchés de crédit et celui des actions regorgent de signes menaçants » 
Les médias MSM s’éveillent à ce que je répète depuis près de 10 ans, ce que l’on voit c’est une partie du système, ce que l’on ne voit pas c’est son passif, le passif c’est l’origine de l’argent qui le finance or les  crises  viennent toujours du passif ce sont des crises d’insuffisance de profitabilité et de mauvaise répartition.
C’est au niveau des passifs que se situent les mensonges structurels du système.
Les passifs ce sont les promesses du système et la crise est toujours une révélation de l’ impossibilité de tenir les promesses.  Une crise n’est pas une aberration, c’est au contraire une émergence de la Vérité. 

Le marché des Futures sur le Dow est très volatil, on passe de -200 à -100 , on perd 85 maintenant, ceci est tout à fait normal car la valeur est frivole, incertaine et il n’ y pas de repère, pas de pilotage c’est évident.

Les taux longs baissent en Europe, le 10 ans US est à 2,710%.

Peu d’écarts sur les futures américains, on est dans les eaux d’hier soir;  le taux du 10 ans remonte un à 2,74%.
Le maillon faible est spéculation idiote qui s’est developpée sur la volatilité (la Vol) à la faveur de la dernière phase de hausse des marchés. Tous les produits à base de Vol , toutes les stratégies sont en difficulté et elles sont très très en leverage .  dans ce domaine, ce qui s’est passé hier en séance et après Bourse est un véritable bain de sang.
La bonne question est posée par Paul Tudor Jones: est ce que l’inflation ne va pas revenir comme une vengeance , d’autant que les autorités ont les mains liées par les marchés. 
L’inflation c’est le lien, la courroie de transmission entre le Réel de l’économie et l’Imaginaire des marchés, c’est un facteur de Réconciliation. 
Nous vous rappelons qu’hier on a frolé les circuits breakers sur le Dow, à un moment il était en baisse de plus de 6% et les coupe circuits se déclenchent à 7%.
On est maintenant en  baisse de 8,3 % sur le plus haut du Dow et quand on va atteindre une baisse de 10%, les commentateurs moutonniers vont déclarer que le Dow est en correction! Une belle jambe !
Et si on chute jusque -20% ils diront que nous entrons dans un marché baissier ce qui est plus intéressant car beaucoup de stratégies sont fondées sur cette magie des 20%. On reste dans le marché tant qu’il est décrété haussier et on sort si il devient baissier.
Sur les actions on bien sur cassé les moyennes mobiles des 50 et on a flirté hier un moment avec celles des 100 .

Google trends is showing a spike in activity for “Margin Call” and “XIV” near the close today. Not a coincidence.


New Video by Chairman Powell: “My colleagues and I at the Federal Reserve will put everything we have into serving you and our country with objectivity, independence, and integrity.”

La folie du spiel sur la Vol! On nous dit que les gros vendeurs de VIX sont les fonds de pensions, desespérés de ne pas pouvoir rentabiliser leurs investissements en dehors de speculations hasardeuses. Espérons que les responsables seront virés et sans indemnités.

 

Bitcoin dans la zone des 6000

 


Ce que dit la Maison Blanche: le narrative sur les fondamentales comme nous l’avons prévu.

‘The President’s focus is on our long-term economic fundamentals, which remain exceptionally strong, with strengthening U.S. economic growth, historically low unemployment, and increasing wages for American workers. The President’s tax cuts and regulatory reforms will further enhance the U.S. economy and continue to increase prosperity for the American people.’


A lire Caroline Baum, le marché a besoin qu’on lui raconte une nouvelle hesitoire

https://www.marketwatch.com/story/the-stock-markets-swoon-demands-a-new-narrative-2018-02-06


Publicités

Une réflexion sur “Repères, le suivi de la journée ; Une crise n’est pas une aberration, c’est au contraire une émergence de la Vérité. La crise est circonscrite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s