Les dépêches jeudi 15 mars, la thèse d’un ralentissement de la croissance mondiale se répand, baisse des taux longs. L’hystérie géopolitique anti-russe continue

L’hystérie géopolitique anti russe continue, Trump y participe après May. L’absurdité des accusations proférées à l’encontre de la Russie ne doit pas étonner: comme il s’agit d’une opération de propagande grand public, il faut être simple, voire simplet, caricaturer et surtout employer un vocabulaire frappant. hyperbolique. On est dans le domaine des tabloids! Ce qui est frappant, c’est l’escalade de ce vocabulaire alors que ce qui devrait aller crescendo c’est la publication des étapes de l’enquête et des preuves! Plus le temps passe et plus l’hypothèse Russe parait invraisemblable et Corbyn, l’adversaire de May n’a pas manquer de le souligner. Les gouvernants blessés, en chute libre comme Trump, ou May sont dangereux, ils sont prêts à toutes les aventures pour sauver leur peau.

Les risques augmentent de tous cotés. La Russie si nous interprêtons bien est moins conciliante face aux provocations; le rappel par Poutine que l’on ne provoque pas une puissance nucélaire nous semble devoir être souligné. Washington est lancé dans une fuite en avant suicidaire, tout comme May.

On en arrive à admirer la retenue nuancée, tactique de Macron et de Merkel.

L’absence de légitimité des gouvernants occidentaux les conduit aux pires extrêmes pour faire diversion et au moins tenter de conserver le soutien du parti de la guerre.

La phase de déliquescence et de destruction que nous avions annoncé lors de la venue aux affaires de Trump s’accélère. Nous vous rappelons notre idée de base: les populistes ou qu’ils soient sont incapables de gouverner, à la fois en raison de la personnalité de leurs leaders qui sont des baltringues et en raison de la non-manoeuvrabilité des appareils d’état. Ils n’ont accès à aucun levier de commande et sont condamnés à s’agiter et à vibrionner. Leur agitation atteint des niveaux tragiques; nous sommes dans le tragique.

Mais ce n’est pas pour cela que leur fonction historique n’est pas essentielle, elle l’est  en ce sens qu’il faut que les choses aillent plus mal avant d’aller mieux. On ne peut reconstruire sur les socles actuels, les élites les ont bétonnés depuis 2008 et les sociétés sont maintenant beaucoup trop divisées, éclatées, clivées pour que l’on puisse réformer sans dégats. Il n’y a plus de possibilité de consensus sur les bases actuelles, nous sommes allés trop loin.

Pour avoir une action positive, les populistes doivent abandonner les stratégies de prise de pouvoir et se réorganiser autour de l’idée de peser, de favoriser les prises de conscience, de réorganiser le peuple. Ou plutot de favoriser sa réorganisation. Un peuple ce n’est pas une donnée, cela se produit dans le post-modernisme, et il ne faut pas laisser aux exploiteurs le monopole de la production du peuple.

C’est au niveau des peuples et de leur progrès dans l’appréhension des situations que se situe l’avenir de l’action politique efficace, pas au niveau de la prise du pouvoir.

Le pouvoir est un mirage ! Plus que jamais, le monde est devenu une pièce de théatre, un simulacre mais vraie  tragédie qui risque d’en devenir une réelle, une vraie. « Le monde est une scène et tous les hommes et les femmes ne sont que des acteurs ; ils font leurs sorties et leurs entrées » disait Shakespeare …nous ne disons rien d’autre mais sous une forme plus neutre, le monde est un système;  il est devenu fou, névrosé, sans morale, il a échappé aux délires des apprentis sorciers et autres docteurs Folamour. Ils le suivent en prétendant le précéder. Ils jouent une pièce qui s ‘écrit toute seule. Une pièce qui,  jour après jour opére sa mutation du « soft » au « hard ». Inexorable, tragique.


TRUMP LAWYERS SAID TO PREP FOR MUELLER INTERVIEW: POLITICO


Bloomberg] Stocks Mixed, Yen Rises as Treasury Yields Decline: Markets Wrap

[Reuters] Senate approves bill rewriting post-crisis bank rules

[Bloomberg] Abe’s Bad Month Gets Worse as Allies Press Him Over Scandal

[NYT] Hard-Charging Chinese Energy Tycoon Falls From Xi Government’s Graces

[FT] More countries are learning from Russia’s cyber tactics

[FT] China faces uphill climb to meet Trump’s $100bn trade demand

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches jeudi 15 mars, la thèse d’un ralentissement de la croissance mondiale se répand, baisse des taux longs. L’hystérie géopolitique anti-russe continue

  1. La baisse des taux longs, c’est Trump à la manœuvre.
    Taux 10 ans hyper négatifs, baisse du dollar, protectionnisme, stop à l’immigration, avec un bon vieux calexit des familles, bon débarras car ils coûtent.
    Avec une hyper productivité à l’ancienne sur ce que les sots nomment la vieille économie… y compris la relocalisée.
    Ah le superbe contrepied… Les essperts à la ramasse, comme d’hab..

    Et demain un tunnel sous le Behring, la totale.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s