Billet: L’espoir est votre ennemi

Dans ces périodes nous ne pouvons pas vous être d’un grand secours, sauf à répéter ce que nous expliquons depuis de nombreuses années, à savoir que la fête gratuite, le free lunch sont terminés et que maintenant, c’est le temps de l’addition. Le temps de l’addition c’est celui de la lutte pour savoir qui va payer !

On a rasé gratis pendant neuf ans, avec de l’argent et du crédit surabondant ; les effets positifs ont disparu, le doute s’installe et maintenant la logique s’impose, il faut arrêter, il faut changer de régime monétaire.

Tout ce qui a été inflaté inconsidérément est menacé de déflation. Je dis bien tout ce qui signifie que tous n’en mourraient pas, mais que tous étaient touchés. L’inflation du prix des actifs est contagieuse et celle de la déflation l’est tout autant : « no place to hide ».

Les autorités savent tout cela, les financiers aussi mais ils ne veulent pas que vous, vous le sachiez car ils veulent un marché ordonné, pas une débandade vers la sortie.Un marché ordonné c’est un marché dans lequel les gros, les TBTF ne sont pas touchés, un marché ou le risque est disséminé, bref un marché ou ceux qui perdent ce sont les ménages, le public et ses institutions de prévoyance.

Ce qui doit être préservé, c’est la structure du système, ce qui doit payer ce sont les clients de la structure.

Pour cela il faut préparer l’atterrissage, et nous l’avons analysé et décortiqué ; puis il faut gérer cet atterrissage, éviter la casse, le grabuge. Et cela consiste à conserver le plus longtemps la maitrise des mouvements, à piloter.

Pour piloter il faut éviter l’enchaînement mécanique des mouvements donc il faut entretenir l’incertitude. Il faut que les baisses soient toujours considérées comme temporaires ou accidentelles comme celles du début d’année, la crise spéculative sur la volatilité, c’est à dire le VIX. Donc quand on baisse, derrière il faut corriger et remonter. C’est la raison pour laquelle nous vous avons a cette époque fourni un schéma : à savoir forte chute puis remontée qui ne va pas jusqu’au sommet précédent, puis rechute sous un prétexte quelconque.

N’oubliez pas, le prétexte doit être quelconque, l ‘essentiel est d’en trouver un. Ici les prétextes sont les imbécillités de Trump sur le protectionnisme et bien sur la remise en cause des business model des technologiques, lesquelles vendent votre privacy, votre intimité à ceux qui paient c’est à dire aux annonceurs et manipulateurs.

Ce qui est fort dans ce que je dis c’est :

  • la baisse doit toujours passer pour circonstancielle, jamais pour fondamentale car sinon on perd le contrôle du marché
  • la baisse doit passer pour temporaire, elle doit pouvoir être stoppée car il faut empercher les boules de neige et inciter les idiots utiles à acheter les dips, les creux
  • la baisse doit masquer les vraies raisons pour lesquelles on baisse car sinon on s’aperçoit que cela va durer et donc on liquide. Il faut entretenir les espoirs de rémission et de remontée.

Ici la situation est compliquée par le fait que la baisse a une raison fondamentale qui est le changement de régime monétaire, mais il y a des éléments qui restent positifs comme la croissance économique et surtout la croyance que les autorités peuvent changer d’avis et remettre le bol de punch à volonté.

Elles peuvent ralentir à discrétion le ryhtme de la hausse des taux. par ailleurs les complices comme la BCE et la BOJ peuvent continuer les largesses trompeuses.

Cela signifie que l’on peut entretenir l’espoir, cet espoir qui est la ruine des épargnants.

Et  n’oubliez jamais: «  » …le marché est conçu pour baiser le maximum de gens  pendant le maximum de temps. »

Publicités

Une réflexion sur “Billet: L’espoir est votre ennemi

  1. Re-Bonjour,
    2 magnifiques et limpides éditos la même journée vous nous gâtez … J’ai compris grâce à vos écrits la logique du système, je comprends ce qu’il va arriver, le pourquoi et le comment … je comprends le « le CAC40 chute à cause des bonnes nouvelles économiques… » … Nice.

    Il ne reste plus qu’à propager / informer / convaincre pour que les responsables démasqués au grand jour paient leur addition … mais là j’y crois moins…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s