La décrue des soft datas va finir par peser sur les taux longs

La décrue de ce que l’on appelle les « soft « datas, (enquêtes d’opinion et autres) se précise, elles se rapprochent des « hard » datas, c’est à dire des données économiques réelles (si on peut dire ).

Les soft datas reflètent  les opinions, marquées par les humeurs, les biais, les propagandes etc. Normalement les « soft » datas sont celles qui ont de l’influence sur les marchés, puisqu’elles ont un lien étroit avec les perceptions et on sait … que perception is all.

Il n’empêche que le glissement des « soft » datas peu à peu les fait converger avec les hard et toutes pointent dans le sens d’un ralentissement.

Si le mouvement se poursuit, comme cela est probable cela va finir par influencer les marchés de taux longs et en particulier ceux du  10 ans US. Le rendement du Treasury n’a pas réussi à s’installer au dessus des 2,90%, il ne serait aps étonnant qu’il décroche vers le 2,60 car il y a encore beaucoup de vendeurs à découvert et … l’inflation ne vient pas. Si en plus l’activité ralentit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s