La quantification de la hawkishness , rien que cela !

Le besoin de tout quantifier vient de la finance et de ses algorithmes, la réalité disparait peu à peu, noyée sous les fausses descriptions par les chiffres, les modèles et les corrélations. Hélas, c’est la route de la ruine car toutes ces tentatives ne sont valables et utiles que dans un environnement donné, il faut que les paramètres de base restent stables. or les crises constituent par définition des ruptures, des ruptures de certitudes.

Ici les apprentis sorciers mesurent l’apparition des mots qui pointent vers dovishness ou hawkishness et en tirent la conclusion, que nous connaissions déja bien sur, que la Fed, qui est en phase de resserrement, est plus hawkish!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s