Les dépêches vendredi soir samedi matin, »Ils » ont frappé! à suivre

ISIS qui dispose maintenant de sa propre aviation grace aux supplétifs US, Français et Britanniques lance une offensive dans le sud de Damas; objectivement, les trois supplétifs roulent ou plutot volent pour ISIS, on le savait, mais on en a la preuve maintenant.

Pour comprendre le monde n’écoutez jamais ce que les protagonistes disent, observez les faits, les actions, elles seules ne trompent pas.

 

Bloomberg] U.S., Britain, France launch air strikes in Syria

[Bloomberg] U.S. Stocks Tumble With Banks Leading the Way Down: Markets Wrap

[Bloomberg] Oil Posts Biggest Weekly Gain Since July Amid Global Conflict

[CNBC] An ominous start to an earning season that was supposed to save this bull market

[Bloomberg] Fed’s Rosengren Digs In Over Warning U.S. Economy May Overheat

[Reuters] With Russia on his mind, Trump looks for tougher approach on Syria: sources

[WSJ] Trump Seeks Large Strike in Syria; Mattis Urges Caution

Publicités

2 réflexions sur “Les dépêches vendredi soir samedi matin, »Ils » ont frappé! à suivre

  1. Je prend le risque d’affirmer qu’il n y aura pas de suite dans l’immediat.

    Les Russes ont probablement obtenu satisfaction par la détente et la désescalade militaire , en échange ils ont sauvé Trump et USA de l’humiliation en acceptant des frappes mineures et sans effet.
    Le combat d’usure par Isis interposé recommence, celui hybride continuera.

    La bourse n’aura rien vu, tout s’est passe le week end.
    Bon week end, vive les week ends !

    J'aime

    1. A ce stade vous avez raison, mais attendons un peu.

      Nous sommes dans le simulacre et la connivence vous mettez le doigt dessus.

      Trump n’est pas sauvé, loin de là car si l’affaire avec les Russes piétine, celle de ses financements douteux de la Trump Organisation, celle des abus de biens sociaux, celles des abus de droit en matière de fiscalité va commencer.

      La saisie des documents chez Cohen avait pour objectif de fournir ce dont les enqueteurs avient besoin. Souvenez vous de ce qu’a dit Breibart avant son départ.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s