Rappel des dépêches samedi soir, un peu de Macron

Un peu de Macron:

Près d’un an après l’élection d’Emmanuel Macron, 44% des Français jugent son action décevante, 20% la trouvent satisfaisante et 36% estiment qu’il est trop tôt pour se prononcer, selon un sondage Elabe pour BFM TV publié dimanche.

Pour 67% des Français de toutes les catégories de la population, la politique menée par le président et son gouvernement est plutôt en faveur des plus aisés, ce taux dépassant 80% chez les électeurs du FN et de LFI.

Le taux de satisfaction est relativement stable mais le nombre de mécontents a doublé depuis le début de son mandat et celui de ceux qui ne se prononcent pas a été réduit de moitié. Ce qui signifie que peu à peu, à l’usage, les Français prennent conscience de ce qu’est la réalité de l’action de Macron.

A noter que ce dernier est largement favorisé par l’embellie conjoncturelle mondiale, elle est porteuse pour tous et elle met de l’huile dans les rouages sociaux et budgétaires.

Cette embellie a flêchi récemment et il conviendra de voir si les chiffres restent à ce niveau lorsque les citoyens s’en rendront compte. Par ailleurs la lune de miel avec l’Allemagne à l’air de se terminer.


Et maintenant un peu de Wauquiez

Le président du parti Les Républicains (LR), Laurent Wauquiez, rejoint dans le Journal du Dimanche le camp des dirigeants politiques français qui ont critiqué les frappes françaises contre l’arsenal chimique syrien.

« Je soutiens par principe notre armée quand elle combat. Si l’usage d’armes chimiques est avéré, Bachar al Assad devra répondre de ses actes (…) Mais je ne crois pas à l’utilité de frappes punitives », déclare-t-il dans une interview.

« Frapper pour frapper, pour donner le sentiment de faire quelque chose, sans qu’il y ait une quelconque stratégie derrière, je n’en comprends ni l’utilité, ni le sens », ajoute Laurent Wauquiez. « La priorité du président à l’international doit être de lutter contre les islamistes. Notre priorité absolue, c’est d’empêcher Daech de pouvoir contrôler un pays. »


Peter Ford, Britain’s former Ambassador to Syria, thinks joint action by the UK likely breaches international law and the ‘whole thing has been farcical’.


[CNBC] Oil prices vulnerable to ‘super spikes’ again as geopolitics heats up

[CNBC] Russia warns of ‘consequences’ for US-led strike on Syria

[Bloomberg] Russia calls for UN meeting on Syria, mulls supplies of S-300 systems

[SCMP] China opposes Western air strikes on Syria, calls for talks

[NYT] A $76,000 Monthly Pension: Why States and Cities Are Short on Cash

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s