Les Frappes: des actes grotesques de pur simulacre qui ridiculisent ceux qui les ont effectuées: nous sommes bien dans le « faire semblant ». Avec MAJ

Ajout: Une comédie, pire une caricature de comédie. Nous sommes au théatre de guignols

On sait maintenant que les Russes n’ont même pas répondu aux frappes et que celles ci, comme l’a précisé Trump ont été extremement précises. Ne pas répondre, c’est presque faire preuve de mépris.

Cela signifie , si elles ont été précises comme Trump s’en vante que ces  frappes avaient dès le départ été conçues pour ne constituer qu’une mise en scène de riposte.  Après les rodomontades il fallait faire quelque chose pour sauver la face et elle a pu être sauvée .. grâce aux Russes.

On a théatralisé en quelque sorte une riposte avec l’aide  des Russes. Ce qui confirme les informations qui circulaient avant, à savoir qu’il y avait des contacts entre les chefs d’état major US et les chefs d’état major Russe afin qu’il n’y ait rien de dangereux, susceptible de provoquer une escalade; on a joué à la guerre.

C’est de la connivence au plus haut degré.

Aux peuples on vend la haine et dans les coulisses, on négocie pour ne pas se faire mal! Un beau monde à deux vitesses qui mérite bien d’être interprêté par le complotisme, cette fois j’en conviens!

Ceci confirme également notre interprétation du processus de fonctionnement de Trump, de sa struture interne, structure répétitive:

-on menace très fort, on surjoue les menaces dans tous les domaines, on joue les effets d’annonce

-derrière on négocie pour une action a minima et c’est vrai aussi pour la Trade War

-finalement on crie victoire: mission accomplished

Finalement Trump est bien le type à aller aux putes comme Stormy Daniels et s’en contenter, pour avoir ‘illusion d’être un mec, un séducteur, un homme,  mais un homme qui se contente du faire semblant.  Bref c’est un triste impuissant, minable qui se satisfait du faux, du bidon. Il vit dans l’imaginaire , et il le reproduit, il le re projette partout en toutes circonstances .

On comprend que les marchés financiers s’en fichent et prennent même pas la peine de faire semblant d’avoir peur.

Finalement, ce que prouvent ces frappes qui n’ont visé que « le faire semblant », c’est à quel point ces trois chefs de gouvernement sont déconnectés de leurs peuples.

Elles ne montrent qu’une chose c’est à quel point ces tois zozos méprisent leurs citoyens. Comment peuvent ils penser qu’ils sont bêtes au point de gober aussi bien les attaques que les représailles?

Les Syriens tenez vous bien ont célébré ces frappes ridicules en dansant, eux aussi deviennent des hommofestivus à la Muray!

Aux attaques chimiques bidons ont correspondu des attaques  aériennes encore plus bidons.

 Reprise de MoonofAlabama et Elijah J. Magnier @ejmalrai !

« Last night the U.S., UK and France launched a symbolic attack on Syria. It was not intended to hurt the Syrian government, its people or its allies. It did not hit any of Syria’s allies. So far there is no report of anyone being killed or wounded.

This was a one-off:

Mattis […] said the assault was a “one-time shot,” so long as Assad does not repeat his use of chemical weapons.

The only purpose of the attack was to do ‘something’ and to somewhat calm down the warmongers within those three ‘western’ countries. It was probably insufficient for that.

To limit the attack to the absolute minimum was a wise decision by U.S. President Donald Trump. The people who had faked the ‘chemical attack’ in Douma on April 7 wanted to pull the U.S. into a wider war with Syria and Russia. They failed. Russia’s threat of retaliation for any attack was strong enough to deter the U.S. military. Secretary of Defense Mattis saved the situation when he publicly doubted the evidence and held Trump back from a spontaneous ‘revenge’ response. Netanyahoo will be furious and the neocons will now try to kick Mattis out. »

Le résumé par Magnier , sur le terrain:

Elijah J. Magnier @ejmalrai – 4:22 UTC – 14 Apr 2018Wow:
#USA #France #UK: 3 countries to bomb 3 #Syria/n objectives in #Homs #Damascus? A centre of research, a Control & command and an ammunition warehouse? And before the OPCW investigation expected today?

A say In ME: Huge mountains moving to give a birth to a small mouse!

No « Political hits: (Presidential Palace or gov or security HQ)
No #Iranian objectives hits
No #Hezbollah objectives hit
No Syrian Army key capabilities hit.#
And of course no #Russian deployment w/ #SAA hit
#USA looks weaker than ever with this « strike ».

The giants trio hit (#USA #UK #France) fired from US base in #Qatar is celebrated in #Damascus government controlled area with #Russian #Iranian #Syrian and #Hezbollah flags, dancing and mocking @realRonaldTrump’s strike

This is the 1st time in history where a capital, #Damascus, is hit by foreign power and people celebrate it in the street few hours later, challenging the attackers and expressing their solidarity with the government by dancing in the street: #USA #UK #France boosted #Assad today

#USA #UK #France targeted empty objectives in #Syria since the entire #SAA was dislocated. @realDonaldTrump wanted to save his image: the Syria people’s reaction (1000s in the street expressing solidarity with Assad) to the hit is seriously damaging him.

 

Publicités

3 réflexions sur “Les Frappes: des actes grotesques de pur simulacre qui ridiculisent ceux qui les ont effectuées: nous sommes bien dans le « faire semblant ». Avec MAJ

  1. Bonjour,

    A mon avis, les frappes avait pour objectifs:
    1) de détruire les preuves de soutiens des US, FR, EN aux terroristes: caches d’armes, caches de centres stratégiques secrets … ce fût un tir de retrait;
    2) de confirmer l’opinion publique US, FR, EN dans le sens où ayant affirmé la preuve de gaz par la Syrie, même sans preuves véritables, il fallait continuer le process jusqu’au bout, sinon c’eut été la preuve du mensonge.

    La réalité est que US, FR, EN, non les peuples mais les élites ‘corrompu’, n’ont plus de stratèges dignes de ce nom, ils sont tous grillés car ils ont tous fait le même pari.

    Je crois que le monde à compris une chose très simple: la Russie, la Chine et l’Iran n’attaquent pas et ils sont capables de résister, ce qui est déjà énorme ( != sadam, != khad, != … ) et construisent une alternative économiques ‘viable’, les paiements du fuel en yuan est un changement historique.

    Ainsi, je crois, et pour reprendre une réflexion faites dans l’un de vos précédents billets, que les US, FR, EN vont ‘torturés’ leur peuple car s’il ne peuvent s’enrichir par l’extérieur et que l’intérieur, le peuple, les méprises alors ils vont le sacrifier.

    J'aime

  2. Perso je suis de l’avis du Saker :
    « Ce qui est clair, c’est que l’administration Trump dirigée par les néocons est prête à prendre le risque d’une Troisième Guerre mondiale seulement pour sauver la face, pour paraître « ferme » et pour maintenir l’illusion de son importance. Elle est également prête à commettre le crime le plus odieux selon le droit international, le crime d’agression, et elle le fait sans vergogne, avec le soutien soumis, lâche, de presque tous les dirigeants politiques occidentaux. »

    PS: le simulacre avait aussi pour but de tester la DCA syrienne. Peut-être qu’avec le coup prochain il faudra saturer les défenses syriennes avec l’envoi de 500 tomahawks, payés comme il se doit par MBS…

    J'aime

    1. Bonjour,

      @Maurice, il n’y a aucun simulacre stratégiquement parlant. Ce qui est pire d’ailleurs.
      Il y a un tire de retrait. Ne prenez les stratèges pour des crétins. Qu’ils soient crétins est une chose, ce dont je ne crois pas un instant, qu’ils soient grillés en est une autre, ce à quoi je crois à 100%.

      Il n’y a aucun risque d’une guerre mondiale. Aucun. Il y a un risque que les US, FR, EN, se retournent contre leurs propres peuples. C’est tout et c’est le plus grave.

      Cela signifie plus de taxes, plus de contraintes pour garantir les acquis, plus de morales …
      bref, cela signifie, juste, plus d’oligarchie pour nous, plus de divisions, plus de mensonges médiatiques, plus de tricheries politiques/économiques, plus de loges, plus de pauvreté …

      Il manque une chose pour infléchir la direction du monde: une vision nouvelle. Lorsque cette dernière commencera à poindre, crise se fera jour ( le dernier des leviers pour garantir/ralentir les acquis).

      Pour le moment, ils gèrent, ils contrôlent, ils dominent en leurs pays. C’est tout. Y’a pas encore le feu à la maison car il n’y a pas d’alternative proposé. D’ailleurs le jeu actuellement est d’éviter toute alternative de naître, de se faire connaître.

      Bref.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s