MACRON EST-IL RÉEL ? . . . (ouverture d’un débat)

existence !

L’hypercapitalisme en France a pris l’aspect d’un président de droite, puis d’un président de gauche, puis du président actuel, élu pour être ni de droite, ni de gauche. Privatisations, licenciements, hyperprofits et cadeaux au patronat : les inégalités continuent à croître, puisque tel est l’effet, sinon le but des politiques successives. Honnêtement, y a-t-il une différence autre que d’image, lorsque l’on passe d’un « hyperprésident », à un président « normal », puis à un président « jupitérien », tandis que la même politique produit les mêmes effets ?

L’image de Macron existe, cela n’est pas douteux. Tant de gens y travaillent, avec un tel talentque nous ne nous sentons pas la cruauté de mettre ce point en question.  Mais y a-t-il bel et bien un président derrière l’image, un original derrière la copie, ou la copie qu’on forme est-elle désormais la seule réalité ? Y a-t-il de vraies réformes, ou des annonces en trompe l’œil ? De vraies répressions…

View original post 171 mots de plus

Publicités

2 réflexions sur “MACRON EST-IL RÉEL ? . . . (ouverture d’un débat)

  1. Macron est pour moi un comédien, un écrivain raté recyclé, un pantin, un montage, une forme de populisme élu à deux sous version taxe d’habitation pour chuinter les vrais.

    En 1799 le Directoire pour durer pour continuer à s’en mettre plein les poches a cré un Napoléon,

    Macron est du même acabit il a été mis là pour les servir,

    Tout a été fabriqué, le soit disant Génie, le soit disant Philosophe comme si le capitalisme financier était compatible avec la philosophie, tout est création de personnage, nous avions le roman de Renard ils leur ont vendu le roman de Macron. Le Macron qu’on nous vend à grand renfort de communication n’existe pas, et c’est sans doute pour ça que de temps en temps il s’échappe de lui dans ses phrases ou ses attitudes des choses qui ne devraient pas.

    De temps en temps Guignol laisse transpirer ses marionnettistes.

    J'aime

    1. « Comme si le capitalisme financier était compatible avec la philosophie », dites-vous.

      Elles ont plus d’affinités que vous ne le pensez: http://www.actu-philosophia.com/Entretien-avec-Jean-Vioulac-Autour-d-Approche-de

      Le capitalisme financier comme accomplissement de la métaphysique grecque, comme processus de l’idéalisation. La monnaie est une idéalité.

      Quant à Macron, peu importe. Le maître en politique, c’est le temps, et Macron arrive à contretemps. Il n’obtiendra rien des Allemands, il s’embourbe au Mali, la dette publique et la dette hors-bilan augmentent… La France rêve toujours de puissance, comme si les sociétés vieillissantes faisaient l’Histoire. Comme disait Shakespeare : « Plenty of peace brings cowards »
      (Beaucoup de paix apporte des lâches).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s