« Soixante-dix ans de sujétion USA/Otan », par Manlio Dinucci

In cauda venenum

“Si quelqu’un imagine détacher l’Italie de nos alliés historiques, que sont l’Occident et les pays de l’Otan, alors il me trouvera toujours en opposition.L’Italie, et le Movimento 5 Stelle surtout, n’a jamais dit vouloir s’éloigner de nos alliés historiques” : cette déclaration du candidat premier ministre Luigi Di Maio (à l’émission Otto et mezzosur  La 7, le 16 avril), soulève une question de fond qui va au-delà du débat politique actuel. Quel est le bilan des soixante-dix années de lien de l’Italie avec ses “alliés historiques” ?

En 1949, avec le 5ème Gouvernement De Gasperi (Democrazia Cristiana-Pli-Psli-Pri), l’Italie devient membre de l’Otan sous commandement USA. Immédiatement après, en fonction des accords secrets souscrits par De Gasperi à Washington en 1947, commence l’installation en Italie de bases et forces étasuniennes, avec environ 700 armes nucléaires. Pendant 40 années, dans la stratégie USA/Otan, l’Italie sert de première ligne dans…

View original post 465 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s