Les dépêches jeudi 26 Avril, Draghi super colombe, mais reconnait le ralentissement en cours.

Document à lire et conserver de la banque d’Angleterre, ce sont les meilleurs!

https://www.bankofengland.co.uk/speech/2018/alex-brazier-london-business-school-asset-management-conference-2018?sf87603769=1

Il n’y a pas que les banques italiennes qui sont malades et sous perfusion indirecte, il y également la Deutsche Bank. Elle glisse, elle glisse; à elle seule elle est le reflet de toutes les contradictions du système allemand , lequel se caractérise par une insertion globale mais une volonté de specificité et d’orthodoxie qui sont incompatibles avec ce choix. D’une pichenette, la Fed et les anglo saxons peuvent declencher une crise sur la DB et mettre l’Allemagne à genoux, bizarre, personne n’évoque le sujet! Pas plus que l’on ose évoquer l’incroyable situation de Target 2.

Le modèle de business de la DB est condamné, ce qui est en modèle réduit ce que l’on peut dire concernant l’Allemagne à long terme car c’est un modèle miné par les contradictions internes. 

Dans un secteur malade la DB a encore plus de plomb dans l’aile que ses consoeurs.

C’est jour de BCE, selon la Taylor Rule adaptée à l’UE, le taux directeur devrait être à 3,55% compte tenu de la situation conjoncturelle européenne, or le taux est à 0%!

Les problèmes sur les dettes des émergents se précisent comme nous l’avons évoqué ces derneirs jours: ci dessous un graphique qui retrace la valeur d’un ETF spécialisé dasn les dettes des  émergents en monnaie locale. Il est au plus bas de l’année, victime de la hausse du dollar.

Sur Bloomberg: la regression de la globalisation dont nous avons encore parlé récemment:

https://www.bloomberg.com/news/videos/2018-04-25/ecri-s-achuthan-says-globalization-heading-in-reverse-for-years-video?utm_medium=social&utm_source=twitter&utm_campaign=socialflow-organic&utm_content=australia&cmpid%3D=socialflow-twitter-australia


Ils marchent sur la tête : dans le cadre de la post-modernité batardée avec l’hypercapitalisme, The Economist, le phare de l’ordre nouveau plouto, le fer de lance des sponsors de Macron,  affirme que dans le monde, maintenant la ressource la plus importante ce n’est plus le pétrole ou même l’eau mais les « datas », c’est à dire les données, celles que l’on recueille sur les gens.

« The world’s most valuable resource is no longer oil, but data »

Bloomberg] Stocks Advance as Results Roll In; Treasuries Jump: Markets Wrap

[Bloomberg] Oil Rises as Speculation on Iran Deal Counters Stockpile Gain

[Reuters] U.S. weekly jobless claims fall to lowest level since 1969

[Bloomberg] ECB Keeps Policy Unchanged as Slower Growth Favors Caution

[Bloomberg] Ford Retreats From American Car Business in Penny-Pinching Push

[Bloomberg] The Next 9 Days Will Teach Us a Lot About the U.S. Economy

[Bloomberg] Selling a Home in May? These Cities Command a Premium

[NYT] The Era of Very Low Inflation and Interest Rates May Be Near an End

[NYT] Fed Officials Worry the Economy Is Too Good. Workers Still Feel Left Behind.

[NYT] Who Will Win the New Great Game?

[WSJ] Beijing Ready to Hit Back if U.S. Curbs Chinese Investments

[WSJ] How Mario Draghi Could Explain Eurozone Economy’s Apparent Slowdown

[FT] US housing: how Fannie Mae and Freddie Mac became rental powerhouses

[FT] Strong earnings fizzle as Wall Street worries about peaks

[Bloomberg] Asian Stocks Mixed as Tech Rises; Dollar Steady: Markets Wrap

[Bloomberg] The Next 9 Days Will Teach Us a Lot About the U.S. Economy

[Bloomberg] Selling a Home in May? These Cities Command a Premium

[WSJ] How Mario Draghi Could Explain Eurozone Economy’s Apparent Slowdown

[FT] US housing: how Fannie Mae and Freddie Mac became rental powerhouses

[FT] Strong earnings fizzle as Wall Street worries about peaks

Publicités

2 réflexions sur “Les dépêches jeudi 26 Avril, Draghi super colombe, mais reconnait le ralentissement en cours.

  1. Heureusement qu’on a « The economist » pour nous expliquer la vie et nous montrer la voie..LOL
    Le monde post pétrolier n’est pas près de voir le jour et la mère des matières premières fait encore la pluie et le beau temps sur les marchés, si j’ose dire…
    Quand à l’eau elle représente la première ressource naturelle à préserver dans ce monde car elle représente la vie, rien que ça..Les « FANGAT » sont idolâtrées par les gérants car elles font monter les indices bullesques grâce au souffle des banques centrales.
    A quand la grande déferlante qui balaiera ces pseudos plateformes pétrolières!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s