Un exemple de la façon dont on truque l’information pour vous faire vivre dans un autre monde

Un exemple de la façon dont on truque l’information pour créer des romans, des narratives qui vous maintiennent dans le monde inversé de la névrose.

Les élites ont besoin de la hausse des taux; je vous ai souvent expliqué pourquoi et encore hier lors du passage au dessus des 3% .

Mais bien entendu elles veulent que l’atterrissage se fasse en douceur, que la hausse des taux se passe bien, sans perturbation et surtout qu’elle ne precipite pas une baisse boursière.

Donc il faut presenter la hausse des taux comme quelque chose de positif et ainsi obtenir que la réaction soit l’inverse de ce qu’elle devrait être. Peu importe que la hausse des taux soit provoquée par les caintes sur l’inflation et sur les deficits, elle est un signe positif!

Nous sommes dans un monde d’inversion ne l’oubliez jamais.

Le Wall Street Journal publie donc à la « une » le résumé de ce que je vous explique:

« le taux de rendement des treasuries à 10 ans atteint 3%  pour la première fois depuis 4 ans, c’est un signe de la confiance des investisseur dans une croissance économique stable »!

Ainsi une hausse des taux provoquée par la peur de l’inflation, le gonflement des déficits et l’envolée des dettes doit être interprétée comme un signe de confiance! Ainsi la chute des obligations enregistrée hier sur les marchés est un signe de confiance dans une croissance équilibrée! Ah les braves gens!

Chapo, voila le monde dans lequel les  MSM vous font vivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s