La guerre contre l’Italie, sa souveraineté et ses choix est lancée, la finance en première ligne  suite ..avec fil de mises à jour

La guerre contre l’Italie, sa souveraineté et ses choix est lancée, la finance en première ligne  suite …

Comme je l’ai analysé et annoncé l’attaque se porte d’abord sur les bonds, les assurances contre défaut, ce que l’on appelle les CDS et bien sur les banques. On refait le coup de la Grèce! On va essayer l’asphyxie bancaire et monétaire.

La guerre contre l’Italie, sa souveraineté et ses choix est lancée, la finance en première ligne  suite ..

Nous pensons que Macron conformément à ses propos de ces dernières semaines sera en  fleche pour lutter contre ce gouvernement dit populiste.

première étape: la desolvabilisation par la hausse des taux longs et la chute des emprunts a 10 ans

La guerre contre l’Italie, sa souveraineté et ses choix est lancée, la finance en première ligne  suite ..

On tue le gouvernement par la recherche de la panique financière.

Ubi Banca -4.5%, Banco BPM -4.9%, Bper Banca -4.3%, Intesa Sanpaolo -1.7%

La guerre contre le premier gouvernement populiste démocratiquement élu d ‘un grand pays est lancée.

Les partis anti establishment Cinq Etoiles (M5S) et Ligue du Nord sont tombés d’accord sur un programme. Ce contrat  pour un gouvernement de 57 pages a ét publié, il comporte certains reculs tactiques:

-révision du pacte Fiscal européen

-réforme fiscale, nouveaux baremes

-augmentation des dépenses de lutte contre la pauvreté

-revenu universel de base

-remise en question des regles de bail-in des banques

-remise en question de la réforme des retraites

-demande à l’UE d’une aide pour faire face aux couts de l’immigration

-abandon de la demande de neutralisation de 250 milliards de dettes auprès de la BCE.

Immédiatement le FMI démocratique évalue le cout à 126 milliards d’euros. Ben voyons! 

 

  • ITALY FIVE STAR, LEAGUE PROGRAM URGES REVIEW OF EU FISCAL RULES
  • FIVE STAR, LEAGUE PLAN SEEKS 15%, 20% TAX RATES FOR COS, PEOPLE
  • FIVE STAR, LEAGUE PLAN SEEKS REVIEW OF BAIL-IN RULES: PROGRAM

Bloomberg: the proposed program, published on Di Maio’s Facebook page,  includes a review of EU fiscal rules, the rolling back of pension reforms that raised the retirement age, as well 15-20% tax thresholds for companies and people.

According to an estimate by former IMF official Carlo Cottarelli, it may cost as much as 126 billion euros ($148 billion).

Financial Times:

  • Universal basic income of €780 per person per month, funded in part through EU
  • No mention of a referendum on membership of either the EU or the euro
  • Agreement to meet the goals of the Maastricht Treaty
  • No plans to ask the ECB to cancel debt
  • Calls for airline Alitalia to be relaunched
  • Flat tax to become a dual rate with deductions
  • Seeks a strong contribution to EU immigration policy

There was some good news: the plan does not mention the dreaded €250BN write-off, and drops the request to exclude QE bonds from Italy’s debt/GDP calculations, both seen as euro-positive although the EURUSD promptly sank to session lows after the contract was revealed.

The plan also drops reference to euro-exit procedure. An earlier draft of the accord, reviewed by Reuters, had called for the EU to create fiscal headroom for Italy by adjusting the formula used to calculate the ratio of debt.

Given the ‘alliances’ view on the banking sector, Italian banks sit at the foot of the index (Ubi Banca -4.5%, Banco BPM -4.9%, Bper Banca -4.3%, Intesa Sanpaolo -1.7%).

Debt

Publicités

3 réflexions sur “La guerre contre l’Italie, sa souveraineté et ses choix est lancée, la finance en première ligne  suite ..avec fil de mises à jour

  1. Si ces nouveaux dirigeants « populistes » arrivent finalement au pouvoir. Ont-ils un plan? Qu’ont-ils retenus de l’expérience Grecques?

    Est-ce que les miniBOT peuvent être une sorte de nouvelle monnaie à l’image du projet « IOY » de Varoufakis?

    J'aime

  2. « Après l’Espagnol révolutionnaire en prison »
    Révolutionnaire? Puigdemont a surtout montré qu’il était le frère caché de François Hollande! Un sens de la stratégie politique proche du néant et une capacité hors du commun à se prendre les pieds dans le tapis et à chuter piteusement…

    Sinon le match entre l’Empire et les fiers Italiens s’annonce passionnant. Puissent-ils gagner et faire tomber l’Euro… et l’Allemagne!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s