Les dépêches samedi 23 Juin, l’immigration, les banques centrales, malaise en Chine, la Trade War et puis…

En Europe c’est l’immigration qui fait débat. Les centres fermés de Macron pour les migrants sont ils mieux que le mur de Trump, moi j’appelle cela des camps

La France et l’Espagne proposent la mise en place de « centres fermés sur le sol européen dès le débarquement » des migrants, a déclaré samedi le président français Emmanuel Macron, prônant une « solution différente et complémentaire » à une crise qui divise l’Europe.

Actuellement, il n’existe pratiquement pas de centres fermés où on instruit les dossiers des migrants en Europe, hormis quelques rares cas en Grèce et en Italie gérés par le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

La proposition franco-espagnole prévoit une action à plus grande échelle avec des centres fermés dans « le pays le plus proche du débarquement », où les migrants devraient rester jusqu’à ce que leur cas soit étudié.

« Une fois débarqués sur le sol européen, nous sommes favorables à mettre en place des centres fermés conformément au HCR, avec des moyens européens qui permettent (…) une solidarité financière immédiate, une instruction rapide des dossiers, une solidarité européenne pour que chaque pays prenne de manière organisée les personnes qui ont droit à l’asile », a expliqué le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse conjointe avec le nouveau Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Pour les migrants qui n’ont pas droit à l’asile,  Macron a souligné la nécessité d’avoir « une solidarité européenne et une efficacité pour raccompagner » ces personnes « vers leur pays d’origine » et « en aucun cas vers des pays de transit ».

« C’est une solution qui est coopérative et respectueuse du droit. Nous devons tenir nos principes et ne pas nous laisser bousculer par les extrêmes », a-t-il ajouté à la veille d’un mini-sommet européen sur la question.


Trade War:

Vous avez dit contre offensive?

L’Union européenne a lancé vendredi sa contre-offensive dans le conflit commercial qui l’oppose au président Donald Trump, en imposant des droits de douane additionnels sur des dizaines de produits américains, comme les jeans, le bourbon ou les motos.

Ces  taxes  prétendent être  la réponse des Européens aux taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium imposées par les Etats-Unis à la plupart des pays du monde.

« La décision unilatérale et injustifiée des États-Unis » d’imposer ces droits de douane « ne nous laisse pas d’autre choix », a insisté cette semaine la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström. « Les règles du commerce international ne peuvent être violées sans réaction de notre part », a ajouté Mme Malmström

Donald Trump envisage  de taxer les automobiles étrangères — ce qui porterait tout particulièrement préjudice aux constructeurs japonais et allemands.
Pour le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, la réponse européenne se veut « claire et mesurée » face à une décision américaine qui « défie toute logique ».

Portée symbolique oui, forte portée non!

Les taxes imposées par l’UE s’appliquent sur une liste de biens fabriqués aux Etats-Unis, comme des produits agricoles (riz, maïs, tabac…), en acier, ainsi que des véhicules (motos, bateaux…) ou du textile.

« Si nous avons choisi des produits comme les (motos) Harley-Davidson, le beurre de cacahuète, le bourbon, c’est parce qu’il y a des alternatives sur le marché (européen). Nous ne voulons rien faire qui puisse nuire aux consommateurs », a expliqué jeudi le vice-président de la Commission européenne Jyrki Katainen.

« De plus, ces produits auront politiquement une forte portée symbolique », a-t-il argué.

Dans la foulée, les Européens ont déposé une plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ils comptent aussi instaurer des mesures dites « de sauvegarde » pour protéger leur marché de l’acier et de l’aluminium étrangers qui ne trouveraient plus de débouchés aux Etats-Unis.
Les mesures de rétorsion appliquées sur les produits américains correspondent, en valeur, aux dommages causés par la décision américaine sur les exportations européennes d’acier et d’aluminium vers les Etats-Unis, soit un total de 6,4 milliards d’euros en 2017.


 Zero Hedge: « This Is The Greatest Short-Squeeze In History. » The Goldman Sachs Most Short (50 highest short interest names above $1bn) is up 18.8% y-t-d. From May 3rd intraday lows, the GS Most Short has surged 20% – one of the past decade’s more spectacular squeezes. This squeeze saw Tesla, with 39 million shares short, spike almost 100 points.


La chute du marché chinois au plus bas de deux ans, dislocation , la banque Centrale appelle au calme.

June 19 – Bloomberg: « China’s benchmark equity gauge tumbled to a two-year low and the yuan weakened as a worsening trade dispute with the U.S. spurred panic selling. Bonds gained. The Shanghai Composite Index plummeted almost 5% in intraday trading before paring losses, while a gauge of technology shares sank the most in two years. China’s currency fell to a five-month low against the dollar and the 10 year-yield on government debt dropped two bps. » China’s central bank called for investors to remain calm


Le resserrement monétaire Canada Dry

June 15 – Financial Times (Robin Wigglesworth, Kate Allen and Roger Blitz):

The US Federal Reserve’s seventh interest rate increase since 2015 on Wednesday came the day before the European Central Bank announced that it would end its €2.4tn bond-buying programme in December. The decision on Friday by the Bank of Japan to persevere with its quantitative easing programme leaves it as the laggard among major central banks…


La fuite des émergents: le grand exode …

June 18 – Bloomberg (Yumi Teso, Garfield Reynolds and Adam Haigh): « A falling tide lowers all boats, it seems. Amid an exodus from emerging markets, investors are pulling out of even Asian economies with solid prospects for growth and debt financing. Overseas funds are pulling out of six major Asian emerging equity markets at a pace unseen since the global financial crisis of 2008 — withdrawing $19 billion from India, Indonesia, the Philippines, South Korea, Taiwan and Thailand so far this year…


June 20 – CNBC (Jeff Cox): « Citing robust growth and a generational low in unemployment, Federal Reserve Chairman Jerome Powell emphasized the central bank’s commitment to further interest rate hikes… Economic gains are negating the need for crisis-era monetary policy, the Fed leader told a European Central Bank forum


June 19 – Wall Street Journal (Chelsey Dulaney): « The Trump administration’s threat to slap tariffs on another $200 billion in Chinese goods has reignited fears that Beijing will turn to a powerful but risky weapon: a depreciation of its currency.


les italiens nomment des eurosceptiques, on reparle des mini bots. 

June 21 – Reuters (Gavin Jones and Giuseppe Fonte): « Two leading eurosceptics from Italy’s far-right League, Claudio Borghi and Alberto Bagnai, were picked… to head important parliamentary committees, as the League and the anti-establishment 5-Star Movement put together their coalition government.

Borghi will become president of the Budget Committee in the lower house of parliament and Bagnai president of the Finance Committee in the Senate.

Both have repeatedly railed against EU budget restraints, and Borghi has called for the issuance of short-term government bonds, known as mini-Bots, to pay companies and individuals owed money by the state. ‘The goal to balance the budget has destroyed our economy,’ Bagnai said earlier this year. He said monetary union was ‘destined to fail,’ but added that leaving the currency bloc was not among the League’s top priorities.


[BloombergQ] OPEC+ Agrees Oil-Supply Boost in Victory for Saudis, Russia

[BloombergQ] U.S. Tariffs Draw New Retaliation Threat, as Russia Joins In

[CNBC] Increased threat of a trade war is ramping up fears of a ‘full-blown recession’

[Reuters] European authorities will react to any U.S. auto tariff move: Le Monde

[Reuters] Xi says China must lead way in reform of global governance

[Reuters] Turkey’s Erdogan, main rival stage final election rallies

[Spiegel] The Approaching End to Merkel’s Tenure

[WSJ] A Generation of Americans Is Entering Old Age the Least Prepared in Decades

[FT] More storms are brewing for emerging markets

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches samedi 23 Juin, l’immigration, les banques centrales, malaise en Chine, la Trade War et puis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s