Les dépêches lundi 16 Juillet, Macron a tort de se mettre à la remorque de Merkel …

[BloombergQ] Banks Are Facing a Squeeze From Trump’s Trade War

Je suis toujours étonné de l’absence de visions des économistes et des politiciens. Pour eux, la Trade War de Trump est simpement une guerre commerciale, avec des objectifs commerciaux; et ses conséquences s’expriment en coûts, en prix et en parts de trafic du commerce mondial.

C’est une incroyable courte vue.

L’aspect le plus important des initiatives de Trump n’est pas commercial mais monétaire et financier: le dollar n’est la monnaie internationale que parce qu’il est émis par les Etats Unis, lesquels alimentent le marché mondial des devises et des réserves et des actifs  par leurs twin déficits.

Le système monétaire mondal repose sur les déficits américains, c’est à dire sur l’exportation de dollars et d ‘actifs financiers libellés en dollars en échange de biens et de services du monde entier.

Le système est un système fondé sur l’Amérique comme acheteur de dernier ressort, importateur de dernier ressort et banque centrale de dernier ressort. J’ai toujours dit qu’il n’y avait pas de deconnexion, que le monde était hierarchisé et que c’étaient les USA qui donnaient le « La » mondial.

Les déficits américains ont permis la prospérité des exportateurs, ils ont permis aux chinois de décoller, de se développer, de s’équiper, d’investir militairement tout en faisant progresser le niveau de vie et d’éducation de leur population.

Si les USA n’avaient pas menée pareille politique « laxiste » ou si l’on veut aussi généreuse, alors les chinois n’auraient jamais atteint la puissance qu’ils ont maintenant et encore moins celle qu’ils auront en 2030.

Grace aux  réserves de changes accumulées, les pays tiers ont pu créer de la monnaie, du crédit interne, ils se sont endettés sur le marché international, etc.

Tout est descendu du sommet de la pyramide et le sommet de la pyramide, ce sont les USA. Le monde est US centrique, dollar centrique, il est soumis à la loi américaine. Les élites US ont completé cette soumission par une arsenal juridique et fiscal et sécuritaire  qui font que les USA imposent leurs lois dans l’extra territorialité. Ce qui complète le pouvoir du sommet de la pyramide.

C’est tout cela que les gouvernements simplets européens successifs n’ont pas compris et donc qu’ils n’ont pas vu venir et qui débouche sur : la dépendance organique.

MAGA, faire l’Amérique à nouveau Grande implique dans la conception de Trump, serrer le cou des pays tiers , asphyxier les compétiteurs stratégiques, y inclus ceux de l’Europe.

Le point faible de l’Europe, ce ne sont pas ses exportateurs, non cela c’est la poudre aux yeux pour les moutons populaires,  le point faible de l’Europe ce sont ses banques, y compris pour la Suisse. Et c’est une erreur colossale , une de plus, du système bancaire européen que de s’être bati, articulé, organisé pour profiter des déficits américains, pour se multiplier sur la base des eurodollars et du recyclage des déficits US, recyclage qui s’est en effet opéré comme Rueff l’avait analysé, selon le fameux schéma du joueur de billes. Le système est celui là, le système des joueurs de billes: les USA jouent aux billes, ils perdent leurs billes, mais ceux qui les gagnent les leur prêtent pour que la partie continue. Pire ils enflent exponentiellement leurs bilans financiers par le jeu du multiplicateur sur cette base!

Et c’est à ce jeu que Trump s’attaque. C’est ce jeu qu’il va détruire si il persiste dans voie de la Trade War (et de la délitation de l’OTAN)  et c’est la destruction de ce jeu qui est fatale à la Deutsche Bank et qui le sera aux autre banques internationales européennes. Leurs bases de dépôts  sont très insuffisantes pour soutenir leurs bilans , elles sont trop leveragées, en comparaison  de leurs besoin. Elles sont dépendantes à la fois en refinancement et en sources de profts.

Merkel , si Trump mène bien sa strategie va venir lui manger dans la main comme les Suisses ont du aller à Canossa et plier le genou à terre quand les grandes banques suisses se sont trouvées coincées au niveau du refinancment et du financement de gros en dollars.

Macron est encore plus stupide, lui qui s’accroche à la remorque de Merkel  la lépreuse alors que la France a des atouts propres, des cartes autonomes à jouer car elle est moins exposée aussi bien monétairement que financièrement et commercialement.

[BloombergQ] Asia Stocks Slip as China Shows Signs of Slowdown: Markets Wrap

[BloombergQ] China’s Economy Slows as Expected With Trade War Dimming Outlook

[Reuters] China June property investment growth slows to 6-month low

[CNBC] This is the ‘biggest bubble in the history of mankind and it’s going to burst,’ Ron Paul says

[BloombergQ] Banks Are Facing a Squeeze From Trump’s Trade War

[NYT] China’s Strong Economic Growth Figures Belie Signs of Weakness

[WSJ] Sizing Up the Bond Market’s Signals

[FT] Trade war fears blunt growth in global ETF industry

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches lundi 16 Juillet, Macron a tort de se mettre à la remorque de Merkel …

  1. oui car qui a part les us? desc euros vous en avez trop,c’est le principe de l’epargne.qu’en faire? diversifier en une autre monnaie mais laquelle? il n’y a que le dollar…parce que les us prouvent a chaque instant qu’ils sont meilleurs que les autres…ou plutot les autres n’arrivent pas a ne pas se faire baiser pâr le systeme ùis en place par les us. les russes et les chinois vont peut etre reussir mais deja les us ont elu trump pour reagir face a ce danger.et trump commence a diviser l’alliance russie-chine…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s