Billet: passage en force

Macron dans la tourmente ne plie même pas; effronté, il affronte et choisit le passage en force. Ni excuses ni reconnaissance de la réalité, simplement sa négation comme fait politique. Ce qu’il fait est bien dans la ligne que nous considérons comme étant celle des élites; sous cet aspect, il est leur champion.  Il montre la voie. C’est l’anti Hollande, l’anti composition. C’est aussi sous certains aspects l’anti Merkel, son modèle est dépassé, celui de Macron est plus neuf, plus dur.

La plupart des observateurs s’acharnent à prédire la catastrophe. Ce n’est pas notre choix.

Pourtant nous partons de la même analyse qu’eux: les déséquilibres, les dysfonctionnements , les contradictions, les antagonismes c’est à dire le constat que que cela ne saurait durer éternellement.

Mais là ou nous divergeons  radicalemùent c’est dans les conclusions: nous partons des mêmes prémices mais nous aboutissons à des conclusions opposées.

Face à la fragilité nous disons non pas que « cela va éclater » mais que cela va nécessiter des artifices, des remèdes, des fuites en avant encore plus phénoménales. Encore « plus de tout ce qui a crée ces situations critiques ».

La fragilité va obliger à des bétonnages encore plus colossaux que bien peu osent imaginer. Bétonnages monétaires, financiers, politiques, sociaux et culturels. Il va falloir aller beaucoup plus loin dans tous les domaines énumérés.

La dynamique qui a été lancée au début des années 80 par la mutation de la monnaie, de la finance, du monde global, cette dynamique, dont l’origine se trouve dans l’évolution de la profitabilité du capital, a buté, certes plusieurs fois, mais jamais il n’a été question d’aller en arrière. Toujours les élites ont voulu forcer le destin et repousser les obstacles. Même chose pour un autre phénomène, l’européisation; face aus blocages ils imposent toujours plus d’abandons de souveraineté.

Nous interprétons les mouvements populistes comme la réaction, la réaction aux fuites en avant des élites.

Nous interprétons Trump comme l’incarnation impure, mixte, douteuse, ambigue des forces populistes. Trump n’a pu émerger que parce qu’il est ambigu, c’est à dire qu’il peut incarner ausssi bien le populisme des laissés pour compte du Middle West que les conservateurs de la Alt Right ou les libertariens des frères Koch.

La force pure du populisme ne peut émerger en tant que telle , elle ne peut jaillir, elle doit traverser des couches de gangue qui lui donnent une allure différente de ce qu’elle est en réalité. Le diamant ne se révèle que débarrassé de sa gangue et encore, après polissage!

On voit le même phénomène en Italie ou le mouvement 5 Etoiles est très ambigu car secrètement financé et alimenté en idées et thèmes par une partie de la très haute bourgeoisie nationale. Ce sont non pas des alliances, mais des façons de converger, d’émerger, des modes d’apparaitre.

Ceci n’est complexe qu » en apparence; quand on étudie les phénomènes sociaux et historiques on rencontre souvent des configurations de ce genre, rebelles aux simplifications, l’exemple type étant la Révolution Française.

Depuis que nous développons ce type d’analyse nous mettons en avant de façon très simplificatrice leur schéma; action, réaction, résultante.

Ceci nous permet de rester cohérent dans le diagnostic mais aussi de rester ouvert à toutes les évolutions, au fil des actions et réactions.

Nous ne pouvons prévoir mais nous pouvons parier sur un scénario quitte à en changer un jour si les rapports de forces deviennent différents.

Notre pari à ce stade est inchangé, c’est celui de l’exacerbation des combats , des antagonismes et le durcissement des répressions,monétaires,financières , économiques et sociales. Notre pari c’est celui du révélateur, du cynisme exacerbé manifesté par l’incroyable « qu’ils viennent me chercher » de Macron.

Sous cet aspect, l’actualité française marquée par la question occultée des violences d’état, des violences policières et la réforme constitutionnelle, cette actualité est redevable du même cadre analytique.

Idem pour l’actualité des actions de Trump aussi bien au niveau domestique qu’au niveau mondial.

Publicités

3 réflexions sur “Billet: passage en force

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s