Les dépêches jeudi 30 aout, aujourd’hui beaucoup de chiffres d’inflation à venir. Avec MAJ.

Alliance Orban-Salvini dans la perspective des élections de l’an prochain


« Connectivité Europe/Asie » :

The EU High Representative for Foreign Affairs and Security Policy Federica Mogherini together with the European Commission are set to reveal an EU/Asia connectivity strategy on September 19 to be adopted at the meeting of EU’s top diplomats in mid-October



Rechute de la Lira turque.


The May 2018 WSJ published consensus for the next recession – 6 in 10 see it in 2020, the majority further out.

So, odds are it either is next year’s story or the business cycle is dead, since history says (or Bob Farrell’s Rule #9) that consensus is wrong almost 100% of the time.


Les excès de dettes sont généralisés parce que le prix des dettes a été bradé, c’est à dire que les taux sont quasi nuls. Cette fois ce n’est pas comme en 2008 , les excès de dettes sont à la fois partout, mais en plus, plus spécifiquement chez les entreprises .


[Reuters] Asia stocks makes modest gains as trade optimism extends Wall Street’s bull run

[BloombergQ] Emerging-Market Carry Traders Have Their Worst August on Record

[BloombergQ] Emerging-Market Wobbles to Test Whether Asia Really Is Safer

[CNBC] The Fed may finally see the change in inflation trend it’s been looking for 

[BloombergQ] A Month on, BOJ’s Tweaks Prove Too Little for Moribund Bonds

[BloombergQ] Trump Blames China for Stalled Nuclear Talks With North Korea

[WSJ] Biotech Boom Built Wall Street’s $3 Million Analyst


[FT] John Law, the gambler who revolutionised French finance

Le FT n’a rien compris à l’Experiment de John Law , pas plus intrinséquement qu’historiquement. Cependant cela vaut le coup de  lire l’article.

Pour comprendre John Law il faut lire l’ouvrage définitif que lui a consacré Edgar Faure et quand on a lu l’ouvrage commencer à l’analyser, puis à le prolonger . Et là on voit les similitudes avec l’expérience monétaire actuelle et là on voit en quoi elle est également condamnée… sauf à faire un saut énorme dans la post-modernité , c’est à dire dans la répression financière et surtout dans l’interdiction/disparition de la  vraie monnaie de base: le cash.

La monnaie de Law était une monnaie de classe, classe au sesn marxiste, destinée à baiser les classes moyennes au profit des nobles et du roi. Il suffit de lire la correspondance de Law.

La monnaie de la Great Experiment conduit à la répression, à la suppression de sa fonction de réserve de valeur et aux controles c’est à dire aux pertes de liberté. Enfin c’est une monnaie d’agiotage et ce n’est un hasard si depuis la déréglementation anglo-saxonne du début des années 80 le monde financier est devenu un monde de spéculation au détriment du monde rhénan. Il ne faut jamais oublier que l’origine des inventions monétaires de John Law se trouve dans le jeu, c’était un joueur professionnel.


[FT] Populism is the true legacy of the global financial crisis

Le FT comme tous les keynesiens veut à tout prix oeuvrer pour sa paroisse et demontrer que l’origine du populisme n’est qu »économique alors qu’elle est surdéterminée.

Cette origine du populisme est une sorte d’avatar impur, plein de gangue, de l’ancienne lutte des classes. Le populisme a de multiples causes dont l’économique est pour ainsi dire la moins dangereuse car on peut y remédeir par une grande vague de répartition, vague de réduction apparente des inégalités.

Le credo des keynesiens qui , ne l’oubliez jamais n’ont pour objectif que d’éviter la révolution populaire et masquer les contradictions du système, le credo  des keynesiens est purement conservateur: pouru que cela dure! Il suffit de lire Keynes pour le savoir. On retouve la même démarche au FMI avec les plaidoyers façon Piketty pour une action de réduction des inegalités. Varoufakis n’est pas loin de cette position qui en son fond consiste a refuser le changement et a sauver le système.

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches jeudi 30 aout, aujourd’hui beaucoup de chiffres d’inflation à venir. Avec MAJ.

  1. Très peu de gens ont réellement compris Keynes; ceci étant les écrits de Keynes sont loin d’être toujours clairs. En revanche, ce qui est limpide chez Keynes est que sa théorie était parfaite pour justifier l’intervention toujours plus importante des politiques dans l’économie (et donc dans la vie des gens), d’où son succès. Notamment, sa théorie a servi de caution « scientifique » aux déficits budgétaires, politiques de relance, endettement… bref tout ce qui sert la politique à court terme. Nos politiques ont d’ailleurs lu Keynes à moitié car celui-ci voulait des relances budgétaires temporaires pour revenir à un équilibre ensuite. Mais on sait qu’entre la théorie et le réel il y a souvent un monde opposé. La réalité est qu’après une relance budgétaire on a besoin d’une autre relance budgétaire; humain, trop humain dirait Nietzsche. Ceci étant l’erreur fondamentale de nos jours est de considérer le monde qu’avec les yeux de l’économie. C’est l’économisme. Rien sur les cultures, identités, civilisations, géopolitique etc. Les économistes sont des charlatans, des bonimenteurs de foire. Pour ma part j’ai plus de considération pour des gens qui font des prévisions en misant leur propre argent. Malheureusement, ils sont pas si nombreux…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s