A propos du populisme: Le populisme ne concerne pas que la sphère économique, il concerne l’homme total

Opinion de DSK (ex FMI) sur cette crise :

https://www.romandie.com/news/Lehman-Brothers-le-populisme-est-le-produit-direct-de-la-crise-selon-Strauss-Kahn_RP/952038.rom

Ma réponse:

DSK ne brille ni par sa culture ni par ses capacités d’analyse!

Le populisme n’est pas un produit de l’économie, encore moins de la finance, il est un produit de la volonté du système de se reproduire malgré ses limites internes. Se reproduire en prolétarisant les classes moyennes.

L’ économisme est une façon de présenter une partie de la vérité en s’arrêtant là ou cela commencerait à être génant !

Le populisme n’est pas causé par la crise ou alors c’est par une causa proxima au sens d’Aristote; mais il y a des causa remota. Le populisme est une nécessité produite par les forces de défense de la société face à une agression.

Le populisme vient de loin il vient de la naissance de l’idéologie néo-libérale , laquelle est née et a été théorisée au milieu des années 60. Confère la venue de Barry Goldwater dans le combat politique US.

L’idéologie néo liberale a été produite afin de justifier les orientations et les réformes rendues nécessaires par la baisse de la profitabilité, par les tensions provoquées par le beurre et les canons de Johnson et par la montée des dépenses sociales.

L’idéologie néo liberale est un tout:

– surexploitaion de la main d’oeuvre
-recours au credit
-arbitrage international du travail
-délocalisations
-globalisation
-immigration
-destruction de la famille
-destruction du genre
-destruction de l’oedipe et de l’idéologie phallique
-destruction de la nation
-destruction des identités
-destruction de la langue
-destruction de tous les référents et invariants, relativisation générale, désancrage,
-destruction de la notion même de valeur, elle devient frivole, instable
-destruction de la notion même de vérité (cf Foucault )
– tout devient suspendu dans les airs, y compris la monnaie
-Montée du post modernisme et de l’hyper capitalisme.

L’économisme est à la fois un voile, une mystification qui masque la réalité complexe et une idiotie propre aux élites.

Le populisme ne concerne pas que la sphère économique, il concerne l’homme total: le refus de l’Homme Nouveau. Universel, hors sol.

Publicités

3 réflexions sur “A propos du populisme: Le populisme ne concerne pas que la sphère économique, il concerne l’homme total

  1. DSK est un diablotin déchu d’une classe supérieure qui voit les populations comme des ensembles hétérogènes de domestiques qu’il faut maintenir dans l’ignorance, l’inconscience, la soumission.

    J'aime

  2. DSK a voulu monter sa propre affaire (Leyne Strauss Kahn & Partners), il a fait faillite. Tout le monde peut monter une affaire et faire faillite. Mais c’est un peu gênant quand vous êtes une personne qui est payée très cher pour donner des conseils aux autres et qui fait faillite dans son domaine d’expertise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s