Crise: Un trou caché ne se révèle pas par lui même, il se révèle par le dispositif qui le dissimule

Un trou qui est caché ne se révèle pas par lui même, il se révèle par le dispositif qui est utilisé pour le dissimuler. Le remède en fait constitue la révélation du mal. En psychiatrie, le symptôme est la révélation du mal également; il est le mal déformé, métonymisé, répété.  Il est le mal qui se fraie un passage au travers des résistances, car il ne peut être accepté et venir à la conscience tel qu’il est. Il faut le tordre pour qu’il soit montrable.

C’est vrai également pour le mal financier; le symptôme visible c’est la masse colossale d’emprunts qui offrent un rendement négatif.

Des rendements négatifs cela veut dire que les détenteurs de capitaux paient pour que l’on ai la gentillesse d’emprunter leur argent et de bien vouloir être débiteur. En fait le débiteur met en quelque sorte l’argent en sécurité et il est payé pour cela.

Les porteurs d’emprunts qui ont un rendement négatifs sont persuadés que la plupart des débiteurs feront défaut et ils acceptent de ne pas toucher de rendement pour avoir la chance d’avoir un débiteur solvable.

La meilleure preuve que nous sommes en situation de crise encore très aiguë est fournie par le niveau des taux d’intérêt, ce sont des niveaux de guerre: il y a actuellement dans le système mondial plus de $8 trillions de dettes qui se traitent avec un rendement négatif.

Vous lisez bien, 8 trillions sur 50 trillions de dettes émises.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s