Jeux de guerre, jeu de mains, jeu de vilains,un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre, on le sait bien…

Les émotions c’est pour la pub, pour le cinéma, pour les jeux vidéos.

Dans le monde réel l’émotion est escamotée. Regardez la gueule des présentateurs de télé: neutres, aseptisés sinon sceptiques face aux évènements importants qui devraient les faire bondir; rien, comme si ils doutaient de leur réalité. Il y a chez ces gens, comme chez les gamins accros aux jeux vidéos, comme une perte du sentiment du réel. Quand donc ces pantins aux ordres retrouveront ils un peu de dignité , une capâcité à s’indigner à bon escient?

C’est le temps des alliances, des renversements d’alliances, des grandes manoeuvres et tout ceci préfigure la poursuite de la montée des tensions internationales.

La Chine rejoint la Russie dans le plus grand exercice militaire de tous les temps, alors que l’OTAN prépare sa plus grande manoeuvre des dernières années en Norvège, aux portes de la Russie, comme par hasard!

Le Kremlin commente la participation chinoise comme un élément determinant de la coopération « entre deux alliés ».

Les troupes chinoises seront là, aux manoeuvres de Vostok 2018, lesquelles impliquent un tiers de l’armée russe soit 300 000 hommes, 36 000 tanks plus de 1000 avions de combat  accompagnés des flottes du  Nord et du Pacifique .

Les conditions seront ausi proches que possible des conditions de la guerre réelle.

Les troupes de l’OTAN elles, seront de l’ordre de 40 000 de quoi alimenter, la propagande américaine sur la supériorité des Russes en matière conventionnelle et donc renforcer la dépendance de l’Europe à l’égard du parapluie américain, autonome, bien sur.

Tout ceci sur fond de poker menteur du Idlib, sur l’Ukraine, et alors que la Turquie mène une politique imbécile qui ne peut qu’empêcher les résolutions pacifiques des conflits.

Depuis la crise de 2008, depuis la fin de la coopération internationale en 2013, depuis le début de la déglobalisation: « un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre, on le sait bien … »

Les USA n’accepte pas la mutation d’un monde qui s »écarte de l’ordre qu’ils ont instauré grace à la Seconde Guerre Mondiale et les autres, les puissances montantes ou ressuscitées ne veulent plus de l’unilatéralité camouflée sous les caresses doucereuses de la soft politique.

 

https://t.co/zR8QjFVO4u

Publicités

3 réflexions sur “Jeux de guerre, jeu de mains, jeu de vilains,un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre, on le sait bien…

  1. « Les USA n’acceptent pas la mutation d’un monde qui s’écarte de l’ordre qu’ils ont instauré grace à la Seconde Guerre Mondiale et les autres, les puissances montantes ou ressuscitées ne veulent plus de l’unilatéralité camouflée sous les caresses doucereuses de la soft politique. »

    Une solution serait de provoquer, si ce n’est la faillite du Dollar, du moins son reflux : le faire choir de sa position de monnaie de réserve mondiale. Avec un billet vert à la puissance largement amoindrie nul doute que Trump (ou ses successeurs qui ne vaudront pas mieux…) aura du mal à continuer à payer sa quincaillerie militaire…

    Poutine est un malin : il sape le Dollar (option n°1) tout en fortifiant son appareil de défense pour le cas où cette option n°1 serait insuffisante et l’option n°2 (une confrontation militaire directe) deviendrait la seule issue…

    Vous avez raison M. Bertez : Chine et Russie veulent sortir de l’Ordre Mondial instauré depuis 1945 et les USA veulent désespérément le maintenir. Et on sait qu’un homme désespéré peut faire n’importe quoi… Attention danger!

    J'aime

  2. Les militaires US savent qu’ils n’ont aucune chance avec la Russie, sauf à se suicider.
    La stratégie russe est strictement défensive.
    Poutine agit sur la base de principes (civilisationnels) et les gars de l’état US profond sur des valeurs. Qu’est-ce qu’une valeur ? Exemple: « nous devons bombarder ce village pour le sauver… »

    Les US menacent, et alors, Poutine continue son petit train-train as usual, tuer un max de terroristes. Coulez un porte avion ? Il n’en est pas question. Poutine a raison.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s