Les dépêches jeudi 27 septembre, la Fed refroidit l’eau de la grenouille.

[BloombergQ] The Fed Is Taking Off The Training Wheels

Bloomberg titre faux, il dit que la Fed retire les petites roues du vélo, ces petites roues qui permettent aux enfants d’apprendre . La Fed ne retire rien, elle fait du Canada Dry, elle retire à peine l’écume, la mousse de l’excès de liquidité. Elle pilote les perceptions selon les techniques de Pavlov. On fait semblant de normaliser, on ne touche à rien d’essentiel afin que la normalisation ne fasse pas ou plus peur  et ensuite on aura les mains plus libres. On supprime peu à peu le facteur humain qui viendrait perturner la normalisation. La technique reste voisine de celle de la boiling frog, mais ici au lieu de faire chauffer, on refroidit peu à peu.

C’est symptomatique de la philosophie qui sous tend toute la manoeuvre de l’atterrissage en douceur; il faut tromper, faire comme si on normalisait, mais ne pas normaliser tout en le faisant croire. A partir de la, comme bien sur il ne se passe rien, on peut proclamer que la normalisation marche bien et qu’elle est sans danger. La fabrication de l’état d’esprit des marchés est complexe, retorde, c’est une alchimie.

Aucune surprise dans le communiqué de la Fed, les observateurs veulent croire qu’il est legèrement faucon. C’est du pinaillage.

La Fed a monté son taux pour la 3e fois cette année et elle va continuer selon le cheminement prévu. Une hausse encore cette année puis 3 en 2019 et une en 2020.

Le taux a donc été porté à 2-2,25%. C’est la 8 e hausse de taux dans le présent cycle de hausse.

Au niveau du vocabulaire, la Fed a laissé tomber le terme « accomodative », mais cela ne signifie pas grand chose. Comme si la politique pouvait être autre chose qu’accomodante puisque le taux d’intérêt réel, déflaté de la hausse des prix ,  est nul!

La vraie question se pose autrement: il y a deux mondes, le premier est le monde de l’économie réelle et le second est le monde des marchés d’actifs financiers. Ces deux mondes ne se recouvrent pas, ils ne se superposent que partiellement. Ainsi l’expérience montre que si les marchés financiers baissent sensiblement , disons 15 à 20%, cela a un impact sur l’économie réelle. Jusqu’ici les hausses de taux ont été insuffisantes et trop graduelles pour avoir un impact sur l’économie réelle des USA, mais elles comencent à peser sur l’économie du reste du monde et à éroder le marché financier. Eroder seulement. Est ce que nous sommes près de la limite, près du seuil ou le niveau des taux joint à l’évolution du bilan de la banque centrale, va stopper la tendance boursière?

Nul ne peut répondre, même pas Powell car nous sommes non dans la mécanique mais dans la complexité des animal spirits. Tout ce que l’on sait, c’est que les signes se multiplient qui constituent autant de canaris dans la mine: divergences géographique, chute des volumes de transactions, baisse de la liquidité dans certains compartiments, divergences sectorielles croissantes, disparition progressive de l’unanimité etc. On faiblit, l’assise des marchés est moins large c’est un constat incontournable mais le celèbre fétu de paille n’a pas encore brisé le dos du chameau.

La question du sevrage du dopage est mal connue, jamais dans l’histoire on n’a en effet experimenté la stimulation dans de telles proportions. A ce propos, en passant vous remarquerez la similitude entre la situation de l’économie, sous dopage et celle du peuple américain sous opoïdes! C’est une structure enfouie, cachée de la société américaine que ce recours!

La prévision de croissance de l’économie a été relevée à 3,1%; la croissance future prévoit un retour à des chiffres faibles :

FOMC GDP forecasts de la Fed:

2018: 3.1% (vs 2.8%)

2019: 2.5% (vs 2.4%)

2020: 2.0% (vs 2.0%)

2021:1.8%

Selon elle les risques en gros restent balancés. La Fed n’a pas fait de commenatire particulier sur l’inflation. Elle a simplement relvé sa devinette du taux neutre à 3%.

Notre avis: les excès de liquidités si on peut les appeler ainsi restent considérables, les taux réels sont négatifs, aucun seuil n’est franchi. Ce qui peut jouer c’est non pas le réel, mais les anticipations. Et cela personne ne les maitrise.

Les conditions financières restent très aisées. On n’a guère retiré le bol de punch sauf pour les émergents endettés en dollars, mais le phénomène s’est estompé ces derniers jours.

A votre avis est ce que l’on a retiré les béquilles?



La Chine va essayer de faciliter la transmission monétaire pour soutenir la croissance et fluidifier les échanges et les investissements étrangers.

Says Regulators Will Work to Unclog Monetary Transmission – Bloomberg

government will roll out more measures to facilitate the delivery of major foreign-invested projects, lower tariffs on some imported goods and streamline customs clearance procedures at a faster pace – Xinhua


Accélération de l’inflation en Allemagne


[Reuters] Global equities run out of steam, bond yields fall after Fed

[Reuters] After Fed, Philippines, Indonesia seen hiking rates; NZ holds the line

[BloombergQ] The Fed Is Taking Off The Training Wheels

[BloombergQ] U.S. Has No Plan to Use Oil Reserve to Curb Prices, Rick Perry Says

[CNBC] Another round of Trump tariffs could mean ‘economic shock waves’ for China

[WSJ] Accommodative or Not, Rates Are Going Up

[FT] Why the Italian budget matters to Europe’s bond market

Italie: 2y risk spread jumps to 1.41ppts as investors await budget news. Italy’s Di Maio says govt to meet today, no budget delay. Treasury official says media reports on Tria resignation baseless.

Le spread du 2 ans par rapport à l’Allemagne

Italy’s bonds and the euro tumble as investor fears over the country’s budget are revived

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s