Le capitalisme s’autodétruit

 

Ugolin dévore ses enfants.

Le capital se nourrit de sa propre destruction, voila ce que l’on doit oser affirmer , même et surtout quand  on est pour le capitalisme comme je le suis.

Le capital pour se survivre à notre époque se délégitime.

La grande firme Sears vient de déposer son bilan, elle est en faillite.

Sears c’est une institution, et sa mort est triste , c’est une partie de l’histoire américaine qui disparait.

Sears vient de déposer son bilan, mais depuis 2005 cette firme a procédé à près de $7 milliards de rachat d’actions.

7 milliards, vous vous rendez compte. 7 milliards de décapitalistion, 7 milliards de non investissement, 7 milliards de régression, 7 milliards de désolvabilisation.

Les buy back, les rachats d ‘action sont une grève du capital qui, avec l’aide l’état refuse d’accomplir sa mission historique et s’oppose à la baisse la profitabilité en se rechetant lui même  avec le bien commun, le crédit et la monnaie.

C’est du crony capitalisme, c’est à dire du capitalisme d ‘état puisque l’on a changé les législations pour permettre cette infamie: avant 1980  les rachat d’actions de leur capital par les firmes étaient à juste tire considérées comme des opérations répréhensibles de manipulation de marché.

Je suis contre les buy backs, contre les options données aux dirigeants, contre les stocks options scélerates qui rendent le management court termiste sinon tricheur.

 

Publicités

3 réflexions sur “Le capitalisme s’autodétruit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s