L’éléphant dans la pièce

je vois se multiplier les commentaires sur l’évolution des taux à 10 ans sur le BTP italien. Il me semblent que tous passent à côté de l’essentiel et cet essentiel, c’est un enseignement terrible, un enseignement que les apprentis sorciers, les illusionnistes, les PHD ne parviennent pas à assimiler.

Ce qui est important pour le système ce n’est pas le fait que le taux des BTP soit à 3,75% , non ce qui est important c’est la chandelle, la rupture dans cette évolution des taux.

Les taux évoluent non de façon continue, linéaire mais de façon chaotique, non tendancielle. Tous les modèles et surtout tous les modes de pensée reposent sur quelque chose de faux à savoir: le monde est dérivable.

On refuse le fractal, le choc, la rupture et on les rejett dasn le champ de l’ignorance, dans l’eau des cygnes noirs. Or le monde est fractal et ce n’est qu’artificiellement par les manipulations qu’on le rend dérivable, linéaire, continu. Mais on le fait au prix de la fausseté; peu à peu on s’écarte des valeurs de marché. On crée un monde faux, imaginaire.

Trichet qui n’avait pas beaucoup de qualités a au moins vu le problème quand un jour il a déclaré que le plus grand risque financier c’était la non linéarité.

J’y insiste car le problème ne se situe pas au niveau de l’Italie, non il se situe au niveau de l’ensemble des marchés de dettes souveraines en Europe: ils sont bidons, ils sont faux, ils ont comme l’était l’italien avant que le couvercle saute.

L’évolution des prix des dettes souveraines européennes sera comme celle des BTP italiens , un jour ou l’autre.

Ces dettes sont sur un ressort bandé.

Le marché obligataire européen est l’un des plus risqués qui soit, à mon sens.

ci dessous, la rupture, la chandelle, la non linearité sur les BTP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s