La vérité est que nous avons perdu la guerre contre la crise

Voici un graphique que vous ne verrez nulle part ailleurs. Il met en perspective la reprise économique qui a suivi la crise de 2007/2008 et la reprise économique qui a suivi la crise de 1929.

Les deux points de depart ont été mis à l’indice 100.

Les banques centrales se vantent d’avoir sauvé le monde par leur politique non conventionnelle qui a consisté à spolier les épargnants et à détruire leurs retraites.

En fait ils n’ont rien sauvé du tout et 10 ans après , la performance économique avec leurs mesures exceptionnelles est encore inférieure à la performance enregistrée en 1929 sans leurs mesures soit disant géniales. Tout ce que l’on a eu pour une décennie de spoliation du public, de paupérisation des classes moyennes et d’accroissement fantastique des inégalités, c’est une performance à peine équivalente!

Si on leur montre ce graphique, ils vont répondre: oui mais sans nous cela aurait été pire. Ce à quoi il faut simplement leur rétorquer: prouvez le! Ils ne peuvent pas, car ce ne sont que des illusionnistes au service de ceux dont ils ont multiplié la fortune et les patrimoines.

Comme les gouvernements, leurs complices ces gens jouent sur les perceptions et la répétition des contre vérités. Ils jouent sur la nullité de la  presse MSM et sur l’absence totale de mémoire des peuples.

Google et la télé tuent la vraie mémoire, celle qui repose sur autre chose que des falsifications comme celles dont nous sommes abreuvés ces jours ci sur la guerre 14 et son héros faussaire Pétain. Pétain a en effet été un héros, il a fait fusiller les fantassins pacifistes qualifiés de déserteurs pour … remonter le moral des troupes. Et il les a saoulé pour monter au combat.

La vérité est que nous avons perdu la guerre contre la crise , rien n’a marché, et avec leurs remèdes on a fait moins bien que lors de la grande dépression avec un coût social bien plus considérable et surtout qui va être étalé bien plus longtemps.

Moins bien sur une décade après la crise!

It’s the one headline you won’t see anywhere, especially not on a perfect Payroll Friday.

What that has meant for more than the US economy is often massive distance between broad categorized perception and experience. Central bankers say one thing and most of the time people believe them even if it doesn’t seem consistence with their own experience; even former President Obama is desperate to claim credit for this economic boom current President Trump is constantly talking about.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La vérité est que nous avons perdu la guerre contre la crise

  1. Voilà une excellente nouvelle. Qui rejoins mon optimisme inébranlable le système s’effondre et sur le tas de débris va pouvoir, enfin, refleurir une nouvelle vie. Le malheureux c’est que d’une part le système va vraisemblablement provoquer une guerre meurtrière pour tenter en vain de se maintenir et d’autre par que les humains préfèrent se laisser aller au chaos plutôt que de poser les bons diagnostics et y répondre sans souffrances car l’effondrement aura lieu il est inéluctable mais l sera douloureux. Il y a longtemps que le (néo) libéralisme (dont le capitalisme est un avatar) est dépassé à tous point de vue et que beaucoup le dénoncent mais que les dominants maintiennent à bout de bras pour préserver leur position d’exploiteur des autres et de la nature à leur seul profit égocentrique. Mais le principal c’est que la vie renait toujours (et l’humain avec elle) car là, actuellement, ont est dans la sclérose la plus absolue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s