Editorial: la fin d’une époque. Nous allons vers un monde de tensions et de luttes renforcées.

La progression de la masse de dettes aussi bien aux USA  qu’ailleurs dans le monde global est déterminée, elle est rendue nécessaire par l’érosion ou plutôt la tendance à l’érosion de la profitabilité du capital.

Pour simplifier: le capital accumulé n’est plus assez rentable pour pouvoir à la fois faire des profits suffisants et en même temps distribuer des revenus salariaux assez élevés pour acheter tout ce que l’on offre.

La progression de la masse de dettes compense à la fois l’insuffisance des cash flows et en même temps l’insuffisance des salaires.

Les gouvernements ne peuvent pas prélever plus car la croissance est trop lente, donc eux aussi complètent leurs ressources par les dettes .

 

Chart

La progression de la masse de dettes n’aurait pu avoir lieu si le coût des dettes n’avait pas baissé continuellement. A la tendance à l’érosion de la profitabilité du capital correspond la tendance à la progression des dettes et à la tendance à la progression des dettes correspond la tendance à la baisse du coût des dettes, c’est à dire des taux d’intérêt réels.

Ce que je veux faire comprendre c’est que tout est déterminé, nous sommes dans la Nécessité, le système ne peut y échapper si il veut à la fois durer le plus longtemps possible et en même temps refuser de détruire du capital accumulé excédentaire.

Le choix du conservatisme frileux, c’est le choix du maintien en vie du capital excédentaire -le zombie- par rapport à nos moyens de le rentabiliser. Les soit disant modernistes sont en réalité de très profonds conservateurs: ils ont peur que l’ordre social se modifie.

Chart

Le choix détaillé ci dessus oblige à baisser de plus en plus les taux d’intérêt pour rendre les dettes supportables. La conséquence logique incontournable de la baisse des taux d’intérêt c’est l’enrichissement des déja riches.

En effet la baisse des taux rend de plus en plus attrayants les placements anciens, en particulier les placements boursiers, et l’immobilier locatif, donc ceux ci se valorisent sans cesse.

Si vous avez des taux à 2% qui baissent à 1% alors mathématiquement tous les placements anciens qui rapportaient du 2% voient leur valeur de marché exploser. C’est la raison profonde, systémique, logique, organique de la progression des inégalités. C’est un choix délibéré, connu de toutes les élites de niveau supérieur.

Depuis maintenant plusieurs années, la tendance à la baisse des taux devient difficile à maintenir, on le voit ci dessus sur le graphique: on a touché un plus bas à 1,38% sur le dix ans américain et on est maintenant au dessus des 3%.

Cela signifie que la hausse de la masse de dettes plus la hausse des coûts des dettes vont faire exploser le service des dettes c’est à dire la part que les budgets doivent y consacrer.

Aux USA le coût des dettes va exploser à $390 milliards l’an prochain , mais dans une décennie il sera de 900 milliards! Cette somme est gigantesque puis qu’elle est supérieure au budget total de la Défense! Elle est la somme du cout de Medicare et Medicaid.

Ce que je veux montrer par les chiffres et les graphiques ci dessus c’est que nous sommes dans un changement radical mais progressif d’ère économique et financière.

Une époque se termine.

Et cela indépendamment de l’action des élites car ce qui est écrit est écrit et quand le vin est tiré il faut le boire. L’avenir est tracé par le passé. Le fait que la transition d’un régime ancien à un régime nouveau soit lente, douce et entrecoupée de rémissions n’invalide nullement le diagnostic: c’est fini! 

Le cycle s’est retourné, certes il balbutie, certes il oscille mais la tendance est nette et pour atteindre des niveaux normaux de long terme, nous sommes loin du compte.

Chart

Chart

je n’ai pas la science infuse et je prétends que l’avenir ne se devine pas. Je reconnais donc que je ne parviens pas à tirer une prévision cohérente de ce qui va se passer. Mais ce que je sais c’est que face à un jugement d’impossible -on ne peut continuer comme cela – il va se passer beaucoup de choses sur:

-les taux,

-la valeur des actifs financiers,

-les monnaies,

-les impôts

– la répression financière.

– nos arrangements sociaux et politiques

Nous allons vers un monde de tensions et  de luttes renforcées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Editorial: la fin d’une époque. Nous allons vers un monde de tensions et de luttes renforcées.

  1. D’ accord avec votre conclusion quant à un avenir fait de tensions et de luttes sociales renforcées comme le montre l’actualité du moment. Par contre, lorsque vous indiquez que certaines valeurs du passé se renforcent, telles l’immobilier locatif, je suis dubitatif. L’immobilier est orienté à la baisse, hormis certaines zones tendues comme la région parisienne…

    J'aime

    1. Vous ne pouvez apprécier ce que j’écris si vous lisez trop vite. Pour imposer votre opinion vous inversez la mienne.

      Ainsi je dis : « En effet la baisse des taux rend de plus en plus attrayants les placements anciens, en particulier les placements boursiers, et l’immobilier locatif, donc ceux ci se valorisent sans cesse ».

      Ce qui veut dire, comme je developpe l’idée d’une tendance à la remontée séculaire des taux, ce qui veut dire que la valeur de l’immobilier locatif va s’éroder.

      Comme vous dites la même chose que moi, votre « par contre  » est déplacé!

      Votre réaction est tres répandue, car peu de gens supportent de courrir le risque d’avoir tort, et lorsqu’ils lisent quelque chose qui semble, je dis bien qui semble, leur donner tort, alors ils lisent encore plus vite et réagissent à contre sens.

      J'aime

  2. « Nous allons vers un monde de tensions et de luttes renforcées »
    +
    « On a brûlé tous les vaisseaux en 2008 »
    =
    Mr Bertez, il me semble que les BC vont tenter de prolonger leurs QE et rachats de créances à l’infini… jusqu’au ment de perdre totalement le contrôle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s