Editorial: Macron et le Medef ont lancé quelques Nonosse, les toutous vont ils rentrer à la niche

Les intentions de vote aux élections européennes.

Regardez l’évolution des courbes, elle parle d’elle même n’est ce pas!

Que dit elle?

Elle dit que  l’action du gouvernement produit du mécontentement, ce qui est confirmé par les sondages directs sur la popularité du Président qui n’est approuvé que par 17% de la population.

Elle dit que les partis traditionnels louches, ambigus, bonnet blanc/blanc bonnet du type UMPS ne remplissent pas leur mission qui est de proposer une alternative républicaine. Que ces partis détruisent notre système ancien fondé sur la bipolarité et l’alternance; ces malheureux ne sont plus que des croupions, des partis d’appoint. Ce sont des survivances , des structures dépassés  qui ne veulent pas crever et qui ne tiennent comme Beaubourg que par l’architecture extérieure du système, architecture dominée par les élections présidentielles et leur conséquence: la formation, l’entretien d’écuries présidentielles. Ce système qui a fait son temps ne tient que par la course à l’avoine, à la soupe et il ne produit que du fumier.

Elle dit que le seul espoir pour le peuple est le Rassemblement National et c’est un constat terrible, déprimant car on connaît les boulets du Rassemblement, on connaît ses faiblesses, on connaît ses insuffisances et pourtant il caracole et séduit. Et ce de façon grandissante!

Si les Français préfèrent le Rassemblement National, c’est à leur corps défendant , par défaut, parce qu’ils ne sont représentés nulle part ailleurs! terrible non? Dangereux oui! Justifié, oui archi justifié. Le RN prospère de beaucoup de choses négatives, mais surtout de la crise de la représentation.

Alors que les idiots inutiles, les rien-pensants  continuent de rejeter les extrêmes, il n’y a que les extrêmes qui attirent; cela doit bien vouloir dire quelque chose. Et franchement il faut être sérieusement motivé pour être attiré par le RN qui a tout sauf les caractéristiques de la séduction. Le RN est brut, primaire, non maquillé, il est comme il est ! Que serait-ce si en plus il avait un peu d’habileté?

Le RN est l’inverse de tous les autres partis politiques: ils sont repoussants et ils se mettent du rouge à lèvres de pute pour racoler; le RN c’est l’inverse, il est attirant en lui même et c’est son maquillage qui le rend répulsif. Et pourtant, il attire! Pourquoi? Le RN attire malgré ses dirigeants, malgré son passif. Il attire presque malgré lui.

Parce que fondamentalement il est le parti qui reflète ce que pense le peuple, ce qu’il veut, il est représentatif.

Faut il oser dire que le RN est tout ce qui subiste de la colonne vertébrale concrète, pas intellectuelle, qui fait tenir la France encore debout en tant que pays?

Le Centre je le redis c’est le vide, le trou du cul, c’est le parti de l’étranger, du pognon, c’est le degré zéro de la politique, mais surtout c’est le vrai l’authentique fascisme celui qui nie les identités, les déterminations individuelles, celui qui veut faire croire que le peuple est une masse, que les différences n’existent pas et que finalement tout le monde doit se sacrifier.

Pour le Centre vous n’êtes pas des hommes, des femmes, tels qu’en votre singularité, non  vous êtes de ces NPC à la mode aux USA, des NPC traversés par le cul et la bouche par la propagande et les mots d’ordre.

Regardez vos réactions de pantins face à l’attentat de Strasbourg. J’ai honte pour vous. On vous vend du pseudo collectif à la sauce BFM, de la feminisation, de la castration  et vous ne vous en rendez pas même pas compte: le pouvoir instrumentalise Strasbourg comme il instrumentalise le foot, la Coupe du Monde, etc. Nom de nom la réaction humaine saine, adaptée à ce qui s’est passé à Strasbourg, ce n’est pas la compassion, c’est la colère, la mobilisation, la vigilance, la rétorsion. Pour ne pas dire la vengeance. Quand je vois ce spectacle je me dis que nous devrions sous traiter notre sécurité à Israél! Tout est bon pour faire de vous des pleurnicheurs. 

Retirez au centre les éléments de langage médiocres qu’il manipule et qui lui servent de tenant lieux, de béquilles et le centre s’effondre. Victime de la pesanteur du vide!

L’essence du fascisme c’est l’appel au sacrifice, comme le font Macron, Philippe, Castaner, Juppé et autres Le maire.

Le politique messieurs est là pour faire remonter de façon légitime les demandes contradictoires, antagoniques des peuples, il n’est pas là pour les appeler au sacrifice. Si il les appelle, au sacrifice, c’est qu’il a d’autres agendas que ceux  de les rendre heureux, prospères, conviviaux, voire joyeux. Ce n’est pas vrai que le peuple soit la pour en chier, que le peuple doive sacrifier la seule chose qu’il a , sa vie pour des abstractions comme Europe, Mondialisation, Globalisation, Atlantisme, Modernisme, Droits de l’hommismes et toutes les autres saloperies que vous avez inventées pour le faire tenir tranquille.

Le peuple n’est coupable de rien et en plus ce rien il vous le laisse!

Vous pourrissez la vie du peuple, voila pour quoi le peuple est attiré par le moindre mal, à son  sens: le Rassemblement National.

Avec Mélenchon on a le pire et le meilleur.

Hier dans les sondages ceux qui aiment Mélenchon disaient à hauteur de 81% qu’ils étaient partisans de continuer la lutte, de poursuivre le soulèvement des gilets jaunes; ils refusaient le nonosse jeté par Macron et le Medef.  et voyez vous ils ne sont pas attirés par le vote France Insoumise. Il y a de quoi réfléchir Mélenchon non?

Dans les sondages hier, 81% des gens attirés par le RN voulaient continuer et ajoutés aux 81% des gens attirés par FI, cela fait du monde!  Cela fait je le soutiens une majorité. Je ne tiens même pas compte des mystifiés qui se retrouvent encore chez les LR mais qui soutiennent à 49% les gilets jaunes.

Mais la tactique, qui  sert de stratégie  aux élites est de diviser le peuple, d’empêcher que les eux extrêmes se réunissent, se retrouvent.

En fait en terme de classe sociale et d’intérêts la clientèle du RN et celle de FI se ressemblent. Et elles le prouvent sur les barricades et rond-points. La tactiquedes Pouvoirs est d’émietter, de cliver et cela grâce à la ligne de partage pourrie de la question migratoire.

La question migratoire n’en est pas une : c’est une muraille de verre. Nous n’avons pas les moyens d’accueillir dignement toute la misère du monde. Mais nous pouvons faire quelque chose et le faire bien.  ll faut faire l’inventaire, chiffrer, évaluer ce que l’on peut accueillir, combien et qui,  puis il faut  ouvrir les bras et  traiter dignement ceux qui nous rejoignent; il faut leur offrir un avenir, pas une tente sur les quais à Paris ou des repas de chez Coluche.

La question migratoire est une saloperie politicienne .

 

Publicités

4 réflexions sur “Editorial: Macron et le Medef ont lancé quelques Nonosse, les toutous vont ils rentrer à la niche

  1. Je vois surtout dans le résultat de ce sondage, la conséquence aussi d’un vaste supermarché de l’offre.
    Cette pléthore de partis offerts au « caddy » des « citoyens consommateurs » est une démarche pernicieuse volontaire accentuée par l’absence d’un vrai débat sur le bilan réel de notre appartenance à l’Union Européenne.
    Ce débat, en France, NE DOIT PAS EXISTER.
    Le système est fait pour, qu’autour de la question sur l’UE, tout reste gazeux.

    J'aime

    1. je suis d’autant plus d’accord avec vous que c’est ce que je ne cesse de répéter. mais j’ajoute autre chose , c’est la chose suivante:

      la fonction d’un homme politique n’est pas d’avoir raison, , c’est ce que je disais en son temps à JP Chevenement.

      La fonction d’un homme politique n’est pas de témoigner, non sa fonction est de conduire l’action pour gagner.

      Pour gagner j’insiste car ceci n’a aucun rapport avec le fait d’avoir raison.

      Il n’y a nulle magie en politique et celui qui a raison témoigne mais il ne gagne pas obligatoirement.

      Donc la question qui se pose c’est de proposer une analyse, puis une praxis politique , puis une action qui fassent gagner.

      Et cette praxis, ce mode d’action restent à inventer.

      La question de la verité c’est de savoir pourquoi le mensonge réussit aussi bien.

      Et c’est la question centrale en politique post- moderne.

      Le lien enrte avoir raison et gagner, personne n’ose l’explorer car cela renvoie à Lénine et à son fameux « que faire? »

      Faut il des fers de lance? Faut il organiser le peuple, faut il espérer que nos ennemis nous donnent les moyens -audiovisuels- de les abattre? .

      Personne n’ose affronter cette problématique. La problématique du: comment faire de la politique autrement dans le monde post- moderne ou la démocratie a été vidée de toute substance et est devenue une forme vide.

      C’est le développment inegal entre le monde, les structures, les superstructures:

      les structures et les narratives sont inadaptés.

      J'aime

  2. Votre réponse est effectivement centrale, mais à ce jour je n’ai pas de réponse.

    Comment faire pour gagner dans un système vérolé qui englobe notre processus électoral suprême (parrainage des candidats, financement des campagnes électorales, rôle des médias, désignation factuelle des petits et grands candidats, fonction pernicieuse des instituts de sondages……….), notre démocratie représentative et non participative, notre constitution qui confère un énorme pouvoir dans les mains d’un seul homme, la manipulation de l’information au détriment de la vérité, le pouvoir de l’argent, etc……

    Les GJ font, je crois ce constat.

    Comment faire ?

    Etienne Chouard peut-être, sans trop y croire car ce système ne se laissera pas faire.
    Ce constat me laisse malheureusement très pessimiste.

    Je crois de plus en plus à une implosion économique nécessaire afin que le peuple, au sens le plus noble, puisse un jour reprendre la main de sa destinée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s