Les dépêches mardi 8 janvier, le meilleur moment c’est quand on monte l’escalier

Cette citation que l’on prête à Clémenceau me sert souvent.

Elle signifie que l’attente produit une sensation merveilleuse, elle n’est gâchée par rien puisqu’il ne se passe rien. On ne peut être déçu quand on monte l’escalier, mais on peut être déçu pendant  et après. Souvent les boursiers appellent cela le fait accompli, mais ce n’est pas tout à fait la même chose.

Tout le monde connaît la tristesse qui suit le bonheur du septième ciel.

Nous sommes dans l’escalier, Powell nous a fait des promesses enjôleuses, les Chinois négocient sur le commerce, les affaires sont encore bonnes et puis la comparaison avec ce qui s’est passé en décembre est flatteuse.

Beaucoup ont vendu la peau de l’ours et bien sur ils s’en mordent les doigts, ils se rachètent avec de lourdes pertes, c’est à chaque fois la même chose.

Quand donc comprendront ils que le top se fera en catimini, à l’insu de tout le monde?

Anticiper des choses incertaines , spéculer est idiot. Non pas en soi, non, mais c’est idiot quand on a en face de soi des institutions qui ne veulent pas que les marchés leur échappent. Les régulateurs veulent conserver le contrôle de la situation, elles veulent que l’on cesse de monter les cours,  que l’on se calme, elles ne veulent pas d’une déroute. De toutes façons une baisse supérieure à 20% produirait la récession, et une récession n’est pas supportable par le système.

La question n’est donc pas de savoir si Powell va continuer d’assurer le Put, il va continuer, la question est de savoir si cela va être efficace et enrayer la tendance à la baisse du marché d’une part et la dégradation de l’économie réelle d’autre part.

Et là rien nest assuré, car nous n’avons pas de repère dans le passé, pas de carte, pas de boussole comme dirait Greenspan.

La reflationde 2016 a produit ses effets stimulants 18 mois, mon avis est que soit la stimulation va échouer, soit elle n’aura que de seffets très temporaires avec des couts dramatiques.


Un petit graphique pour reflechir


[Reuters] Stocks stay strong as Europe shrugs off Samsung warning

[Reuters] More U.S. regions see job openings outnumbering jobless

[AP] No word on progress after 2nd day of China-US trade talks

[CNBC] Sears plans to shutter after 126 years in business as Chairman Eddie Lampert’s bid fails

[CNBC] Apple’s China warning is a ‘canary in the coal mine,’ says expert Stephen Roach

[Reuters] Trump renews dig at Fed, expresses longing for lower interest rates

[Reuters] S&P downgrades PG&E ratings to ‘junk’ status

[CNBC] China’s current GDP growth is likely less than 6 percent, economist says

[Reuters] German growth worries mount as industrial output plunges

[Reuters] Supply avalanche keeps upward pressure on euro zone bond yields

[FT] Donald Trump and Xi Jinping face off in global trade war

[FT] Triple-B movie: ‘Big Short’ star fears for debt-laden companies

[FT] Erdogan: US made ‘serious error’ in push against Kurdish offensive

[Bloomberg] Three Reasons Trump’s Trade War Will Become a Pain for the U.S. Economy

[BloombergQ] Samsung Feels Apple’s Pain as Technology Slowdown Hits Sales

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s