Les dépêches jeudi matin, bonnes publications des banques US

La banque centrale chinoise a injecté un montant record de 560 milliards de yuans (83 milliards de dollars ou 73 milliards d’euros) dans le système financier mercredi.

Il est évident qu’une économie qui serait saine, naturelle n’aurait pas besoin d’injections aussi considérables à répétition!

(ht D Lacalle.)



La Deutsche Bank considère que la probabilité de recession US a fortement augmenté



Les derniers chiffres publiés montrent que le bilan de la BCE représente 42% du GDP de la zone euro! La normalisation est impossible.



[Reuters] Upbeat bank earnings send Wall Street to one-month highs

[Reuters] U.S. labor market tightens, wages grow moderately: Fed Beige Book

[CNBC] US pursuing criminal charges against Huawei for alleged theft of trade secrets: WSJ

[CNBC] Student loan debt is keeping young people from buying homes, Fed study finds

[Reuters] Busiest U.S. port sets all-time cargo record in 2018

[Reuters] May seeks to end Brexit stalemate after winning confidence vote

[CNBC] New research shows how Iranian hackers have collaborated to become one of the world’s most

Si effectivement les masses monétaires ont une importance pour les bourses, alors la reprise actuelle pourrait bien être un piège. Je dis bien pourrait être un piège.

Les excés de liquidités se résorbent selon ce genre de mesure – nous sommes réservés sur ce genre de mesure – La monnaie, les liquidités, cela coule, cela fuit et cela revient! Avec une même masse on peut faire plus ou moins de choses, il suffit de faire tourner plus ou moins vite. Ces choses là sont insaisissables, elles ne se mesurent qu’à posteriori.

Le lien   :  monnaie Banque Centrale-anticipation de la politique des BC-appétit pour le risque-capacité bilantielle des banques-commerce mondial-politique de change des BC  est d’une complexité extrème.

Publicités

2 réflexions sur “Les dépêches jeudi matin, bonnes publications des banques US

  1. Si j’ai bien compris en France nous avons pris du retard dans les années 80 à cause des taux à pratiquement 15% sur la dette publique qui faisaient qu’il n’y avait aucun intérêt à investir dans du capital productif en France. L’investissement financier étant plus intéressant et sans soucis. La profitabilité du capital a donc penché vers la finance au lieu de la production.Là dessus les 35 heures qui ont suivi n’ont pas arrangé les choses ceci d’autant plus qu’ailleurs l’inverse se faisait et que la chine était en plein début d’ activité d’atelier du monde. En même temps l’ingénierie financière a multiplié les cavaleries pour tirer le prix des actifs vers le haut. A partir de ces prix tirés vers le haut on a promis une distribution impossible à tenir sur le futur car non pas basé sur la réalité de la production mais sur la cavalerie financière. Toutes les mesures qui sont prises aujourd’hui ne servent que l’instant et au lieu d’améliorer le futur ne font que le rendre pire. Il n’y a donc réellement aucune solution sauf de grappiller quelques minutes encore monsieur le bourreau….Il n’y a donc aucune solution que dire puisque tout est faux et tout est foutu pourquoi s’encombrer de dogmes ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s