Editorial. Le génocide social. Les  insurgés, les manifestants, les citoyens sont orphelins,  ils sont seuls.

Le génocide social par la diabolisation.

 

On aurait tort de considérer que les combats actuels sont limités au quatorze actes qui se sont déjà déroulés.  Ils  opposent les manifestants aux forces de l’ordre et aux médias mais ils font partie d’affrontements plus vastes.

C’est un combat à tiroirs qui s’inscrit dans plusieurs guerres de longue durée:

  • la guerre des élections européennes
  • la guerre pour les dépouilles des LR
  • la guerre pour la seconde place aux futures présidentielles
  • la guerre pour être reconnu comme le meilleur allié des allemands
  • la guerre pour être le fer de lance contre le populisme

Ainsi on ne comprend pas  le jusqu ‘auboutisme de Macron si on n’admet pas que son objectif est de tenter de donner des gages à l’Allemagne pour obtenir une réforme intégrationniste de la construction européenne.

Ainsi on ne comprend pas la politique de Mélenchon si on ne se place pas dans la perspective des futures présidentielles.

Ainsi on ne comprend pas que Macron se fiche de  ce qui se passe à l’intérieur car il est assuré, compte tenu de la configuration politique française d’être réélu par défaut.

Ainsi on ne comprend pas que Wauquiez ne participe pas à la révolte de l’opposition, qu’il ne joue aucun rôle d’opposant,  parce qu’il sait qu’il ne peut rien prendre au RN et que pour exister il ne peut compter que sur les dissidents et décus du LREM.

Ainsi on comprend que le Sénat ne joue pas son rôle de recours et de sage parce qu’il a d’autres chats à fouetter, il sait que son existence même est menacée par la modernisation de la vie politique.

J’arrête l’énumération; je pense que vous avez compris l’originalité de la situation à savoir que cet évènement extraordinaire   qu’est la lutte des Gilets Jaunes, tout le monde s’en fout parce que l’horizon est ailleurs: on attend que cela passe.

Je veux souligner  le fait que les  insurgés, les manifestants, les citoyens sont orphelins,  ils sont seuls, leurs combats ne sont ceux de personne, personne ne les  prend en charge, personne ne canalise leurs demandes, ils sont seuls archi-seuls.

Et c’est le point essentiel, ils sont seuls face  à la police, face à  la répression, face aux  tribunaux qui sont devenus d’exception.

 

Nous sommes engagés dans une guerre qui n’est bizarrement pas une guerre politique.  Elle n’est pas prise en charge par les  politiques en tant que classe car elle est dirigée contre eux en tant que représentants d’un système considéré comme… non représentatif.

Il est évident que l’emblème de cette guerre c’est le drapeau du référendum, le RIC puisqu’il demande que la parole soit reprise des politiciens pour être  donnée au peuple. Le peuple conteste radicalement sa représentation. Toute autre interprétation est une distraction, un écran de fumée, un voile. D’ailleurs tout les reste est clivant , « divisive ».

Présenté ainsi, dans sa nudité est ce que vous étonnez encore que le peuple soit seul contre tous? Biens sûr que non puisque tous, tous sans exception,  sont les produits, les boucliers de cette démocratie non représentative, de cette République des élites; tous en sont parties prenantes. Ils sont organiquement , indissolublement liés, unis  et complices. Ils font partie du même régime, au sens méprisant du terme,  voila ce qu’il faut comprendre et cela relativise les  espoirs de soutien, de renforts ou de relais. Il n’ y en  aura pas.

La guerre est soft, mais d’une violence inouïe parce qu’il n’ y a  ni arbitre ni autorité supérieure pour énoncer ce qui est autorisé et ce qui est interdit. L’escalade est clairement permise , on le constate semaines  après semaines. Aucun frein aucun hola.

Le comble même est que pour ne pas être  discrédités, dans les affrontements ce sont les Gilets  Jaunes qui essaient d’introduire de la retenue! C’est le peuple qui essaie de mettre de la retenue face à la tactique d’en face qui est de provoquer, de durcir, de monter le niveau de  la dangerosité.

Le peuple introduit de la retenue car il a compris qu’il n’a aucun autre  allié , allié passif, que le « soutien » exprimé dans les enquêtes et sondages. La masse est spectateur, mais elle « intervient » comme au spectacle en mettant des notes: on est au dessus ou en dessous des 50% favorables ou non.

Bien entendu la  guerre est soft dans son principe mais   il y a de douloureuses exceptions avec des victimes et morts du côté des insurgés.

La guerre est censée être « soft » mais le pouvoir triche: il s’autorise  la violence même celle qui n’est pas violence d’état puisque non reconnue légalement. Il blesse sciemment pour terroriser, il éborgne, il met dans le coma.

Et quand la justice juge elle ne juge pas en droit elle juge pour l’exemple c’est dire en vertu d ‘objectifs politiques extérieurs aux faits et aux circonstances. Comme je le dis c’est une justice d’exception pour qui la fin, l’ordre, justifie les moyens la violence dissymétrique des forts vis à vis des faibles.

Le cynisme et le sentiment d ‘impunité sont tels que l’on ne se cache pas pour le faire savoir la raison en étant que l’on veut faire peur, terroriser. Il faut pendre sur la place publique, au vu de tous.  C’est quasi lyncher!

Les images effrayantes ne  gênent pas le pouvoir , elles servent sa stratégie qui est de faire peur, de dissuader. Ceux qui les montrent rendent service au pouvoir puisqu’ils contribuent à la dissuasion. Il n’y a nulle action pacificatrice du côté de l’état au contraire il y a  succession de provocations afin de créer une sorte de paroxysme jusqu’auboutiste, afin d’obtenir la victoire totale. Pas le ralliement, non , l’extermination.

Ce qui est recherché  c’est le génocide symbolique de la partie de la population qui est non conforme.

Macron a  dessiné  un monde binaire, il a tracé une ligne: d’un côté les bien pensants de l’autre les barbares . Et il s’est mandaté avec ses sponsors et ses complices européens et européistes pour exterminer, mettre en déroute totale les populistes, les illibéraux. Macron fait une croisade. C’est une sorte d’illuminé. Macron ne l’oubliez pas s’est proclamé chef de guerre, on n’ y a pas assez porté attention quand il l’a fait car c’était à l’étranger, dans les pays  dits de l’Est. C’est pour cela que les insurgés ne reçoivent aucune aide l’étranger sauf de l’Italie.

Le soutien des chaînes d’information  russes est utile à Macron car il permet de dire que les Gilets sont manipulés par les ennemis de l’extérieur.

 

.

 

Publicités

5 réflexions sur “Editorial. Le génocide social. Les  insurgés, les manifestants, les citoyens sont orphelins,  ils sont seuls.

  1. Macron est coincé:les rentrées fiscales sont en chute.L’économie française va entrer en récession.Il ne peut plus augmenter les impots.Une équation impossible a tenir.Et pourtant il ne peut que continuer la meme politique:il ne sait pas faire autrement,c’est toute sa limite.

    J'aime

  2. La lutte du pouvoir contre la révolte française s’analyse comme une tentative symbolique de génocide social, dîtes-vous.
    Si l’on regarde la statistique de l’Impôt sur le Revenu, cela risque de faire beaucoup de monde !
    Cette statistique explique également le soutien des GJ à 70%

    J'aime

  3. Témoignage personnel d’un belge : Je plussoie !(belgicisme?). Ici aussi, certaines lois (anti-terroristes / de « Précautions » / de délit d’expression d’opinions / de lutte contre la petite fraude fiscale / … Etc… Inflation législative pour le « bien » du peuple évidemment hein !)permettent aussi opportunément de restreindre le peu de libertés civiles restantes, donc de restreindre encore plus les moyens de lutte d’une partie de la population ou même moyens de satisfaction, donc c’est encore plus facile de se retrouver malgré soi ‘hors des clous « autorisés » , donc de pouvoir reprimer ceux qui ne contournent pas parfaitement la doxa/loi/…, donc de créer de l’angoisse parmi les récalcitrants -résistants survivants, donc de les dissuader de s’opposer…de combattre…de résister…. Evidemment tout cela n’est pas automatique, de cause a effet à 100%. D’autant plus, que tout ce qui précède, ne se situe pas seulement au niveau de l’état mais aussi de la société, de l’entreprise,… Etc… Ils brisent les gens afin de les baiser. Je le ressens tous les jours dans mon travail (finance), mon hobby (hobby de vilain), mes discussions… La machine à broyer a été enclenchée il y a longtemps et on n’a pas réagi assez durement dès les prémices, et de vague en vague cela s’accumule et c’est d’autant plus dur d’y résister maintenant et encore plus demain. Comment mobiliser les apeurés, les blessés ?

    J'aime

  4. Merci pour votre combat.

    Je suis tenté de penser que nous sommes face à un putsch qui ne dit pas son nom. S’asseoir ainsi sur la Constitution et ses préconisations en faveur de la paix sociale et de l’intérêt général est un acte séditieux.

    M. Macron, qui devrait être le premier défenseur de la République incarnée par les valeurs inscrites dans notre constitution, se mue en tyran domestique, avec la complicité des médias, contre une large partie des Français qu’il est censé représenter. Il lui faudra rendre des comptes. Les blessés et mutilés, en attendant les morts, seront un acte d’accusation irréfutable.

    Comment les Français ont-ils pu élire un tel pervers et autiste? Les médias, bien sûr, la peur stupide de Le Pen qui ne voulait pas gagner, bien sûr, mais où sont l’intelligence et la réflexion?

    J’ai abandonné Médiapart après son appel à voter Macron. Fausse presse, fausse objectivité, trahison réelle des valeurs républicaines et démocratiques. La réalité émerge: une majorité de la population peut aujourd’hui savoir qui est l’ennemi (voir les attaques contre le Diplo suite à la diffusion de sa carte sur les centres de pouvoir). Il serait temps de nettoyer les écuries d’Augias, comme en 1945, mais en mieux.

    La France souffre d’une maladie gravissime, l' »oligarchisme ». Tout est à reconstruire. (et si vous ne passez pas ce billet, au moins vous l’aurez lu. Cordialement)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s