Nous avons deux crises, une crise du climat et une crise des inégalités. A votre avis de laquelle s’occupent ils?

Bien que profondément inégalitariste, je n’ai ni estime ni admiration pour la micro classe que constituent les gens de Davos.

J’emploie « inégalitariste » dans un sens restreint, pour signifier que je n’ai pas la passion de l’égalité. Je sais qu’il y a une sorte de lien étroit, quasi un lien de nécessité entre la passion  égalitariste et la démocratie  (cf Pierre Manent, Tocqueville et la nature de la démocratie )  mais je n’y souscris pas. La passion de l’égalité implique un bras séculier  pour réaliser cette égalité qui n’existe pas naturellement, donc elle implique une nomenklatura forte, un groupe social ,  qui ne manque jamais d’abuser et d’asservir. La passion de l’égalité suppose une inégalité de degré supérieur. Chassez l’inegalité et elle revient au galop, sous une autre forme. Autrement dit l’enfer est pavé de bonne sintentions.

Je ne souscris pas à l’idéologie égalitaire,  je suis viscéralement inégalitaire mais pas au point d’admettre des inégalités qui ne sont pas justifiées par les utilités sociales et les règles implicites de la vie en société. Les sociétés dans leur grande sagesse ont un degré de tolérance à l’inégalité, pour des raisons de survie, et d’adaptation, certes mais il convient de ne pas le  dépasser.

Les inégalités dont ces gens donnent le spectacle avec les 1500 avions privés et les parties fines  ont une origine; c’est la politique monétaire débauchée des banques centrales. Laquelle est completée logiquement et nécessairement puisque le pouvoir de l’argent corrompt, laquelle est completée par l’évolution vers un système Crony, un système pris en otage par les riches. Nos systèmes politiques sont « capturés » par les ultra riches, y compris et surtout à gauche.

 Ce n’est pas une ironie de l’histoire si cette année, les riches et les célèbres du monde se réunissent pour parler du réchauffement climatique, de la montée des inégalités de revenus et de patrimoines. Non ce n’est pas une ironie car ils ont des idéologies, des médias, des économistes  qui leur permettent d’avoir des oeillères et de ne pas voir que ce dont ils parlent ce sont de leurs  méfaits, voire de leurs crimes.

Ce sont eux et eux seuls les ultimes responsables du dérèglement climatique et des inégalités de revenus et de richesse. C’est cela le monde d’Orwell, le monde de l’inversion: tout marche sur la tête, la guerre c’est la paix, les victimes ce sont les coupables.

Les plus perspicaces réalisent que ce qui est en question c’est l’ordre néo-liberal, cet ordre qui repose sur la surexploitation des salariés, la financialisation, la liberté des mouvements de capitaux et la recherche coûte que coûte de la maximisation de la profitabilité.

Il a beau neiger sur Davos, la neige ne suffit pas à recouvrir l’épaisse couche d’hypocrisie et d’inepties qui s’est abattue sur le village avec les 1500 jets privés. Les passagers des jets n’ont pas à se méler aux manants, aux serfs et autres intouchables, des dispositions spéciales sont prises pour éviter cela.

L’anthropologue Attenborough est venu rappeler qu’une action urgente était nécessaire pour lutter contre le changement climatique; il n’a certainemnt pas pensé aux 11% de jets en plus , jets plus grands, plus luxueux, plus gourmands encore que l’an dernier.

Les participants n’ont certainement pas lu non plus le rapport qu’ Oxfam s’efforce de publier chaque année en même temps que le Davos.

Le rapport d’Oxfam nous dit que 26 personnes détiennent autant  de richesse que les 50% les plus pauvres du monde c’est à dire autant que les 3,8 milliards du bas de l’échelle. Entre 2017 et 2018 un nouveau milliardaire a été crée tous les deux jours. La fortune des 2200 milliardaires qui vivent sur la planète s’est accrue de 900 milliards en 2018 soit 2,5 milliards par jour.

Bien entendu tout cela c’est « fictif », au sens de « capital fictif », papier, mais cela donne des droits à prélever sur la richesse réelle, sur les biens de consommation, sur l’immobilier, sur les oeuvres d’art etc.

Mais là n’est pas le plus important, non: le plus important c’est que cela permet d’acheter le Pouvoir, les hommes politiques, les médias, les ingénieurs sociaux , les pseudo intellectuels à la BHL etc .

Ci dessous le mercenaire  des ultra riches, BHL, dans son palais à Marrakech 

Le pouvoir est un véritable actif, incorporel comme une marque, un fonds de commerce. c’est une sorte de « Dark Matter » de matière noire  opaque.

Le pouvoir c’est un droit à prélever sur l’avenir. Quand vous êtes propriétaire d’un Sarkozy, d’un Macron, c’est une source de revenus assurés et surtout une assurance qui valorise et sécurise votre patrimoine. Quand un Marc de Lacharrière s’achète  un Fillon c’est un vrai filon inexploré, un actif spéculatif certes mais si il avait gagné, vous imaginez le jackpot! Detenir et contrôler le Pouvoir c’est sécuriser ses cash flows futurs

Le plus important avec le fétiche argent c’est qu’il donne Le Pouvoir.

Contrairement à ce disent les journaux globalistes comme The Economist la pauvreté globale n’a pas reculé, c’est un mirage statistique qui tient à la croissance chinoise très rapide depuis 40 ans. C’est la Chine qui fausse les chiffres moyens  et donne l’impression que la pauvreté globale a reculé. Ah les moyennes, elles permettent bien des mensonges!

Branco Milanovic montre que l’amélioration des revenus réels de centaines de millions de Chinois est responsable de l’apparente réduction de la pauvreté dans le monde. Les chinois se rapprochent des américains.

Au dela des moyennes, c’est la convergence de la Chine vers les USA qui donne l’impression fausse d’une reduction des inégalités globales.

 

 

 

Le top 1% des ultra riches s’enrichit encore, on est au plus haut de 10O ans dans le pourcentage de richesse détenue aux USA. Et en plus la richesse se concentre encore. (1)

La réalité est que nous avons peut être une crise du climat, mais que nous avons sûrement une crise des inégalités.

L’une est possible voire probable, mais l’autre est certaine.

La question se pose pourquoi les élites sont elles acharnées à populariser la lutte climatique alors qu’elles occultent la crise des inégalités et le combat qu’il faudrait mener pour la résoudre?

Tout simplement parce que dans la lutte pour le climat sont les pauvres qui paient tandis que dans la lutte contre les inégalités ce seraient au tour des riches de payer. Les seuls combats qui vaillent n’est ce pas ce sont ceux que l’on fait payer aux autres!

(1) Zucman and Emmanuel Saez dans un article du   NYT .

“We have a climate crisis, we have an inequality crisis.

Over more than a generation, the lower half of income distribution has been shut out from economic growth: Its income per adult was $16,000 in 1980 (adjusted for inflation), and it still is around $16,000 today.

At the same time, the income of a tiny minority has skyrocketed.

For the highest 0.1 percent of earners, incomes have grown more than 300 percent;

For the top 0.01 percent, incomes have grown by as much as 450 percent.

 For the tippy-top 0.001 percent — the 2,300 richest Americans — incomes have grown by more than 600 percent.

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Nous avons deux crises, une crise du climat et une crise des inégalités. A votre avis de laquelle s’occupent ils?

  1. Le déréglement du climat est un effet du néolibéralisme et de la mondialisation.

    En effet, ce sont les pratiques agricoles intensives promues par la « financiarisation de l’agriculture », comme le labour profond ou la mise à nu des sols, qui provoquent les dégagements de CO2 dans l’atmosphère par « minéralisation » dans une proportion de x10 par rapport aux rejets automobiles et industriels.

    La solution efficace pour combattre le changement climatique :
    – Revenir à une agriculture paysanne qui mêle élevage et culture
    – Planter des arbres et en particulier des haies.
    – abandonner la mécanisation et la chimie et revenir à des pratiques agricoles qui respectent les sols.

    Cela suppose :
    – de repeupler les campagnes,
    – d’accepter de payer plus cher l’alimentation / aux produits de consommation « made in China » style i-bidule et companie
    – de manger et produire local.

    Ce n’est pas une agriculture utopique et la France a un atout à jouer, compte tenu de notre histoire et de notre agronomie :
    cf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_de_conservation

    En fait il faut faire l’inverse de la PAC en vigueur depuis 50 ans, qui a ruiné nos agriculteurs et nos campagnes et a conduit aujourd’hui à la crise des Gilets Jaunes.

    J'aime

  2. Je ne crois pas un instant au réchauffement climatique qui serait du à l’homme. C’est une fumisterie pour manipuler les peuples. De plus les gens confondent réchauffement et pollution.
    La pollution est une chose facile, changer la température d’une planète c’est d’un tout autre niveau. Observer à quelle vitesse la nature reprend ses droits dans les lieux désertés par l’homme et redevez humble, allez vous balader sur Google Map et regardez les étendues vides qui existent sur terre. Le réchauffement climatique est une vaste opération commerciale et fiscale avec ses vrais faux experts…et ça marche … comme on dit plus c’est gros plus ça passe/….
    Il y a quelques jours il y a eu la campagne le lundi sans poisson et sans viande relayée toujours pas les mêmes acteurs et bobos en tout genre. Ces gens qui le lundi n’oublieront pas de porter du cuir ou de se passer des cosmétiques sur le visage….Ces gens qui conseillent le bio et qui pensent qu’il ne faut pas de fumier pour faire pousser…
    Je suis effarée de la disparition du bon sens paysan.

    J'aime

  3. bonjour mr Bertez
    @lisa : l’histoire nous apprend qu’il y a bien eu des périodes de réchauffements ) dans l’histoire (optimum romain, au moyen âge^aussi..) et peut être entrons nous aussi dans un période de réchauffement. ainsi va la planète. à mes yeux le vrai problème c’est la pollution et elle n’est pas le fait des citoyens mais des entreprises ( obsolescence programmée entre autres…). et bien sur vous avez raison : ce réchauffement n’est qu’un moyen pour aliéner et pressuriser un peu plus les peuples .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s