France : le régime prépare des punitions collectives contre le peuple ou la dérive vers la tyrannie

Strategika 51 Intelligence

Après le flashball, le LBD-40, les autres balles en caoutchouc lancés à des vélocités proches de celles des armes de poing, le gaz CS, d’autres gaz incapacitants non létaux, le régime Macron passe aux techniques insidieuses pour punir collectivement les « sans-dents » et les « gueux » qui ont osé, avec ou sans manipulation, braver et contester l’oligarchie corrompue et véreuse ayant pris en otage la France.

Pour Macron et sa clique, les gilets jaunes seraient un peu trop bien nourris en glucides et en hydrocarbones. Il faut donc forcer la montée des prix de la consommation sous couvert d’augmenter les marges des producteurs dont les agriculteurs et les éleveurs. En réalité quelques industriels copains-copines. Dans un contexte où la consommation des ménages n’est pas au beau fixe, cette mesure vise en fait un autre effet : les prix de l’alimentation va augmenter et cette augmentation sera majorée par l’inflation (la vraie, pas…

Voir l’article original 380 mots de plus

3 réflexions sur “France : le régime prépare des punitions collectives contre le peuple ou la dérive vers la tyrannie

  1. Cher Mr Bertez,

    Ici, dans les Pays appelles de l’Est, nous avons connu le totalitarisme hard, mais qui a eu aussi une composante soft, l’idéologie marxiste, socialisto communiste.

    Je vous assure que la majorité de gens n’y étaient pas opposes pour diverses raisons, surtout l’ignorance, mais une bonne partie par simple commodité ou opportunisme.

    Il y avait aussi une résistance, armée au début, mais qui n’a pas dure plus de dix, quinze ans, et cela c’est très mal termine croyez moi.

    La dissidence a eu des effets sur le long terme, ce n’était pas facile, mais cela a soude les gens et a fait la vie a peu près supportable pour résister dans le temps.

    Soljenitsyne dans les annees 70 déjà, dans un discours aujourd’hui oublie, a bien affirme qu’il est temps que les dissidents de l’est passent a l’ouest. C’est une école qui coûte cher la dissidence et que l’occident n’as pas mais risque d’en avoir besoin, car l’état ( voir la loi de Coué ) se renforce de plus en plus. Dangereusement.

    Ici nous croyions dans les années 90 que le capitalisme signifie moins d’état, car nous en avions marre de l’état, mais on a découvert au fur et a mesure que le capitalisme au contraire, avec le soutient du peuple agnostique et ignorant, desabitue a la liberté ( mais très bien accommode a tous les libertinages ) a accepte et demande toujours et encore plus d’état. Helas !

    Une autre dissidence de plus longue durée reste peut être encore a organiser, a l’est comme a l’ouest ! ? …

    https://sites.google.com/site/milltimola/le-declin-du-courage-79949390
    Bonne soirée !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s