Un système juste, équilibré, efficace ne fabrique pas des inégalités scandaleuses. 

Je suis à la fois contre la prédation fiscale des gouvernements car ils achètent leurs élections avec l’argent des autres en particulier ils achètent les voix des marginaux et « takers », profiteurs, ; mais je suis également contre la fraude fiscale.

Cela étant dit on ne peut pas considérer que les optimisations fiscales pratiquées à l’échelle mondiale sont redevables de sanctions pénales si elles ne constituent pas des abus de droits.

Nous sommes encore à peu près dans des états de droit, je dis bien à peu près et il n’y a  aucune raison de pénaliser ce qui n’est pas frauduleux.

La fraude et l’évasion  fiscale n’existent que parce qu’il y a un groupe social qui s’arroge le droit de prendre l’argent d’un autre groupe parce qu’il dispsoe de la violence d ‘état. il ya belle lurette que la fiscalité ne sert plus à couvrir els frais de la nation! C’est devenu un outil aux mains d’une classe.

La vraie question est celle que je pose dans un texte publié ce jour; est ce que l’enrichissement  et les revenus élevés correspondent à une utilité sociale réelle?

Si ils ne correspondent pas à une utilité sociale réelle alors je suis pour la  confiscation en attendant une reforme radicale du système. Ici je suis pour la confiscation de l’enrichissement sans cause des kleptocrates qui bénéficient du pillage de la monnaie bien commun depuis 2009.

En matière fiscale   on peut même défendre l’idée comme le font les « libertarians »  et les minarchistes qu’il n’y a rien de répréhensible  à défendre le produit de son activité, si cette activité est reconnue et acceptée comme socialement utile.

Ma position est simple je suis contre la prédation fiscale et la répartition en général: je suis contre le rôle de maquereau joué par l’état; je suis pour la lutte radicale contre  les inégalités au moment, au lieu  même ou elles se forment. Un système juste, équilibré, efficace ne fabrique pas des inégalités scandaleuses. 

Aucune utilité sociale ne justifie les revenus de nombreux Présidents, sportifs, vedettes, élus, politiciens  etc

D’ou ma  position radicale sur le rejet du système qui permet à la fois les inégalités; la prédation; la fraude et le maquereautage  de l’état.

Ou sont cachés les profits des entreprises  américaines?

 

7 réflexions sur “Un système juste, équilibré, efficace ne fabrique pas des inégalités scandaleuses. 

  1. Le systeme est fondamentalement injuste mais il est extrement efficace, puisque l spoliation a lieu, que la police accepte son rôle de soutien du plus fort. Le but est pas de produire un systeme equilibre, le but est de spolier. L equilibre tient par la force et la peur.

    J'aime

  2. Bonsoir M. Bertez

    Sénèque, lorsqu’il gérait de fait l’empire romain, a bien disserté sur l’avidité aveugle des parvenus qui ne voyaient plus tous ceux qu’ils avaient laissé derrière eux mais uniquement les quelques individus qui étaient encore au dessus d’eux.

    Au moyen âge, commercer ou changer n’était considéré que comme une occupation, pas comme un métier.

    Les anciens empereurs de chine savaient qu’il fallait tenir les commerçants rênes courtes, car leur avidité sans borne se révélait dangereuse pour la société .

    Il me semble que tout ce que vous avez énuméré ci dessus relève des moyens inventés et utilisés par les avides, mais qu’il n’y a aucun moyen de soigner cette avidité…..

    S’il faut en croire les titres de la presse relatifs au paiement de la location du Trianon par Renault à l’occasion du mariage de C. Ghosn, il ne s’agit pas au fond d’un problème réglementaire mais plutôt psychiatrique: à la base il y aurait un narcissisme avide à la limite du pathologique.

    Personnellement, beaucoup de chefs d’entreprise que j’ai connus étaient caractériels avec de gros manques ici ou là!

    En fin de compte, au delà de toute règle, et modèle, on finit toujours par buter sur ce qui meut les êtres!

    Si si! Vous serez comme des Dieux!

    Cordialement.

    J'aime

  3. « Si ils ne correspondent pas à une utilité sociale réelle alors je suis pour la confiscation en attendant une reforme radicale du système ».

    Question : qui décidera de l’utilité sociale ?

    On peut trouver délirants certains salaires de sportifs (footballeurs) mais ce sont les consommateurs qui sont prêt à payer un prix élevé pour cela.

    Il n’y a que dans un système dirigiste qu’une bureaucratie tente de définir l’utilité sociale.

    Avec le résultat qu’on connaît…

    J'aime

    1. Je crains que vous n’ayez rien compris .

      L’utilité sociale est un concept, vous me direz si vous êtes capable de mesurer un concept!

      La morale, l’éthique sont des concepts qui ne disent rien de leurs contenus! Cela n’empêche pas la société de leur donner des contenus et de les faire évoluer.

      Bien sur si vous faites en sorte de brouiller les utilités sociales par des politiques d’émission de fausse monnaie et donc par l’établissement de fausses valeurs, vous avez des difficulté à appréhender les véritables utilités sociale.

      Soit dit en passant l’économie de marché n’a les qualités qu’on lui prête, de permettre de découvrir les prix, que si et seulement si la monnaie est gérée de façon orthodoxe.

      Cessez de faire fonctionner la planche à billets au bénéfice des ultra-riches, et vous verrez les revenus des footballeurs s’effondrer, les enchères de Sotheby’s également , LVMH au plancher etc

      La production d’inégalités par une politique monétaire kleptocratique distord toutes les utilités sociales , elles deviennent des utilités non pas sociales , mais partielles, des utilités de classe.

      J'aime

  4. Je ne fais que rebondir sur votre phrase. Si vous voulez « confisquer » des revenus il va bien falloir entrer dans le réel et dire à partir de quel seuil et selon quelle activité. Ou alors votre phrase elle-même est un concept.

    J'aime

    1. J’ai précisé que les chiffres et seuils seraient établis à partir des informations detenues par les services du Ministère des Finances; ils ont tous les élements et même plus depuis les nouvelles dispositions en vigueur l’an dernier sur les propriétaires et ayants droits de personnes morales et les directives de l’OCDE qui obligent les intermédiaires à transférer l’ accés aux renseignements fiscaux des titulaires de comptes.

      J'aime

    2. Vous avez raison mais cela n’épuise pas le sujet . meme si on ajoute comme je le fais le consentement.

      Le Grand Inquisiteur de Dostoievski décrit et explique le fonctionnement du consentement, tout comme Nietzsche.

      Mais je préfère les analyses en terme de Système à savoir que le Système produit les sujets qui lui conviennent pour sa reproduction jusqu’à ce que lui même bute sur ses propres limites internes et externes.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s