Des graphiques pour voir ou nous en sommes

Nous sommes dans une période d’anticipation généreuse. On vend d’une certaine façon la peau de l’ours.

Après la forte baisse de novembre et décembre 2018, les marchés ont reçu l’assurance que la Fed  était toujours là et quelle les protégeaient.

On a  refait une grande partie du terrain perdu et franchit à nouveau des seuils techniques significatifs qui nous écartent des zones dangereuses. Il faut encore un coup de reins pour adopter une allure haussière confirmée sur les actions.

Pour l’instant le scénario dominant est celui de l’atterrissage en douceur, sans dégats,  avec retour à une croissance faible de 1,5 à 2% ce qui ratifierait des taux longs durablement bas, un dollar plutot un peu faible,  une  faible inflation, des buy-backs copieux,  des cours de bourse qui restent élevés.

Les graphiques :

La courbe des taux , ne varie pas de façon significative. L’écart 2 ans /10 ans reste dans les plus bas.

 

L’échec de la reprise est devenu patent à partir de la rentrée 2018, il n’y a que la  Fed qui a voulu encore y croire et persévérer dans sa tentative stupide de hausse des taux , laquelle était une erreur manifeste. Le 10 ans ne s’est stabilisé que lorsque Powell a mangé son chapeau et signifié qu’il allait stopper la tentative de normalisation. On reste dans les plus bas ce qui indique que pour l’instant le marché ne prend pas  en compte une possibilité de succès des mesures de soutien, disons que c’est l’expectative.

Si un jour le marché croit que la Fed va agir avec succès pour soutenir l’économie alors les taux du 10 ans remonteront un peu. Le seuil pour nous serait à 2,85%.

On voit clairement les anticipations de mesures de reflation à partir de la mi 2016; elles ne se sont concrétisées qu’en fin d’année et n’ont produit leur effet temporaire de stimulation que pendant un an.

Dans une perspective de très long terme cependant la tendance à la baisse séculaire des taux semble terminée.

L’inflation attendue , esperée puis redoutée n’est pas venue au rendez vous. Powell s’est trompé sur toute la ligne en orientant sa politique d’abord dans un sens hawkish.

 

Le dollar a une allure à baisser ce qui indiquerait que la conjoncture US va converger avec celle des autres pays et que l’exception US va se terminer. il ne serait pas étonnant que Trump refasse pression pour faire baisser le dollar.

 

Le marché américain a fait une fausse sortie vers le bas car il a cru un moment que Powell était différent de ses prédécesseurs ; si le S&P 500 passe les 2880 je pense  qu’une nouvelle jambe haussière devient probable.

 

Les émergents sont en retard

 

Les commodities devraient faire un petit parcours

 

Le mouvement  de l’or semble caler .  Rien n’est clair,  le ratio du cuivre sur l’or commence à monter ce qui m’incite à la prudence pour le court terme. Pour le plus long terme la configuration de l’or est positive .

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s