Un monde à deux vitesses. Et cela ne fait l’objet d’aucun débat politique en Europe

Jamie Dimon de JP Morgan sur CNBC :

Il y a ceux qui bénéficient de la prospérité des entreprises  et ceux qui sont sont laissés pour compte.

40% des americains font moins de 15$ de l’heure , 40% n’ont pas  les moyens  de régler une facture de $400 que ce soit pour leur santé ou pour réparer leur voiture.  15% sont au salaire minimum, 70 000 meurent à cause des opoides »
March 18 – CNBC (Hugh Son): “J.P. Morgan Chase CEO Jamie Dimon said that the U.S. economy has essentially been split into those benefiting from thriving corporations and those who are left behind. ‘I don’t want to be a tone deaf CEO; while the company is doing fine, it is absolutely obvious that a big chunk of [people] have been left behind,’ Dimon said. ‘40% of Americans make less than $15 an hour. 40% of Americans can’t afford a $400 bill, whether it’s medical or fixing their car. 15% of Americans make minimum wages, 70,000 die from opioids’ annually. ‘If you travel around to most neighborhoods where companies live, they’re doing fine,’ Dimon said. ‘So we’ve kind of bifurcated the economy.’”

Un exemple 

Une réflexion sur “Un monde à deux vitesses. Et cela ne fait l’objet d’aucun débat politique en Europe

  1. Oui, vous avez raison, mais il y a tellement de choses qui ne font l’objet d’aucun débat politique en Europe et encore plus en France.
    Ainsi, les Français savent-ils, que depuis 2000, la France a contribué pour 84 milliards d’Euro au budget de l’Union Européenne ?
    Les Allemands savent-ils que leur contribution a été de 165 milliards ?
    Les Italiens savent-ils, qu’après le Brexit, leur contribution à ce même budget, s’en trouvera accentuée ?
    Il me semble, que depuis 4 mois, une des revendications du mouvement social, concerne le pouvoir d’achat, non ?
    Bien sûr, il s’agit, pour les Européistes, de la solidarité nécessaire entre les États membres.
    Mais auquel cas, il ne faut pas en taire le coût.
    De plus, il se trouve que cela n’aide en rien l’ébauche d’un tout début de fifrelin de convergence des États membres, bien au contraire, en raison du pouvoir destructeur de l’Euro pour les pays du sud, dont la France.
    Bientôt, la campagne des Européennes va commencer.
    Un seul parti osera de parler de ces questions, car il aborde ces sujets, et pas seulement, depuis fort longtemps.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s