« Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie

Le billet d’humeur de Bruno rentre tout à fait dans mes analyses et c’est la raison pour laquelle je le reblog.

Je donne un sens non européen au vote qui interviendra fin mai: pour moi c’est un vote purement domestique.

Dans ses prestations Macron a avancé l’idée que si il avait barttu Marine Le pen aux presidentielles, c’est parce que les Français voulaient marquer leur accord à sa politique européenne, il l’ a dit a deux reprises: battre Marine le Pen lui a donné selon lui la legitimité.

Dans ces conditions j’en tire la conclusion que si Le rassemblment National fait mieux que LREM aux européennes, ce sera un désaveu pour Macron.

Cette défaite sera symbolique et je sais de source sure que c’est ainsi que Macron lui même conçoit les chsoes.
Donc pour ceux qui refusent la fuite en avant européiste de Macron , voter RN a une signification et une portée qui dépassent tres largement l’adhesion aux idées du RN.

In cauda venenum

Élections européennes, sans intérêt. Spectacle trompeur pour le public et course aux sinécures pour les candidats à la députation.
Bien sûr, quand on aura élu des gens qui veulent changer ou réformer l’Europe, ceux-ci se dresseront de temps en temps dans l’hémicycle bruxellois pour nous offrir quelques belles proclamations, pour nous tricoter quelques beaux discours prononcés avec superbe et la main sur le coeur.
Il faudra bien qu’ils donnent le change, ne serait-ce que pour dire : « Merci de m’avoir mis là où la gamelle est bonne et les fauteuils moelleux ».
Car en se faisant à la gamelle et au moelleux des fauteuils, ils se feront à l’Europe.
Et une fois de plus, le gogo sera berné.
Mais le gogo peut être berné mille fois.
Car croire encore qu’un changement est possible grâce à des élections, et en particulier à des élections aussi insignifiantes que les élections européennes, est…

Voir l’article original 104 mots de plus

Publicités

3 réflexions sur “« Élections européennes, sans intérêt », billet d’humeur provocatrice, par Bruno Adrie

  1. Qui soutenir? avec qui s’allier? parce que c’est dans les contes de fees « modernes » que le heros gagne tout seul,uniquement avec ses propres ressources,un peu comme un rambo made in usa. Dans la vrai vie,on se regroupe entre gens qui partagent les memes conceptions pour ensuite se battre ensemble pour ne pas que les autres nous imposent leur volonte. PArce qu’a la fin c’est comme dans game of thrones, ya plus que deux cotes a la barricade, le vif contre le mort…

    J'aime

Répondre à brunobertezautresmondes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s