« L’European Tour du French White Shirted Philosopher », billet d’humeur par Bruno Adrie

In cauda venenum

Tout le monde se réjouit de voir le philosophe à chemise blanche onéreuse se planter dans son tour européiste et européen. Mais en y pensant bien, le philosophe à brushing virevoltant s’est toujours planté. On peut même affirmer qu’il n’a jamais eu d’autre stratégie que de se planter, il n’a jamais rien su faire d’autre et c’est ce plantage permanent qui l’a fait connaître, en suscitant l’indignation, en faisant descendre les intellectuels, les vrais, de leur tour d’ivoire pour contrecarrer les braiments démultipliés de ce philosophe globe-trotter ami des ruines, des flashes et des mitraillettes. Il ne pouvait faire autrement pour se bâtir une légitimité que de choquer de plus grands que lui à la hauteur desquels il pouvait prétendre se hisser en les contraignant à lui répondre, en les amenant à se pencher sur sa misérable silhouette emballée costume noir, dans son costume sale de pérégrinations, dans ce…

Voir l’article original 62 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “« L’European Tour du French White Shirted Philosopher », billet d’humeur par Bruno Adrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s