Pour les banques, ruinées volontairement, à vot’ bon coeur msieurs dames !

L’opinion publique délibérement trompée, mal éclairée et mystifiée ne comprend rien à la chose monétaire.

La quasi totalité  des membres  des gouvernement non plus d’ailleurs . On devrait leur faire une interrogation écrite à la télé pour le vérifier!

Quant aux élus pour eux, cela n’existe pas. Comme dans le sketch des Inconnus, ils disent « tout cela ne nous regarde pas ».

La monnaie est une évidence qu’il ne faut pas chercher à comprendre. C’est en même temps le Mystère de notre époque. Et comme tout Mystère elle a ses initiés, ses grands prêtres, ce sont non pas les banquiers ordinaires-ils ne comprennent pas ce qu’ils font même aux niveaux les plus élevés, – non ce sont les banquiers centraux et leurs équipes de conseillers et économistes spécialisés.

J’ai expliqué il y a quelques jours le mécanisme des politiques monétaires non conventionnelles dites de Quantitative Easing : ce sont des swaps; des échanges.

Les banques centrales achètent des titres à long terme qui ont un rendement , des fonds d’état par exemple et pour payer ces titres elles inscrivent une dette au passif de leur bilan, cette dettes étant ainsi de la monnaie tombée du ciel, qui elle, ne rapporte rien.

Cette dette c’est de la monnaie soit sous forme de monnaie proprement dite soit sous forme de réserve bancaire.

Miracle de la comptabilité en partie double pour la banque; elle achète les fonds d’état et donc les met à l’ actif de son  bilan et elle crédite à son passif le compte de celui qui lui a vendu les fonds d’état avec de la monnaie nouvellement créée.

Au passage il est entendu que celui a qui on achète les titres fait un petit bénéfice.

On dit pudiquement que la banque centrale a augmenté la taille de son bilan. C’est technique, inoffensif, personne n’y comprend quoi que ce soit.

Cette opération déclenche dans le monde de la finance mondiale des réaménagements.

On appelle l’ensemble des actifs financiers mondiaux  : le portefeuille mondial.

En effet la banque centrale a retiré de ce que l’on appelle donc le portefeuille mondial des actifs financiers qui rapportent et elle les a remplacé par des actifs-la monnaie- qui ne rapportent rien.

Donc dans le portefeuille mondial il y a un trou, un manque de rendement et pour rétablir la situation de ce portefeuille il faut avec la monnaie ainsi créée racheter des actifs financiers qui offrent un rendement.

En achetant ces actifs on en fait monter les prix et donc on fait baisser les rendements. On fait chuter tous les rendements dans le monde.

Pour l’instant mis à part les Japonais, dans l’ensemble on n’achète que des valeurs à revenu fixe et des dettes corporate, des dettes d’entreprises.

Mais comme nous sommes dans un approfondissement de la crise et dans une rechute il faut aller plus loin et certains comme le plus grand gérant de fortune du monde, Blackrock, les amis de Macron,  souhaitent  que l’on achète aussi des actions.

On complèterait les achats de dettes par des achats de titres de propriété. Bien entendu ceci   va faire monter le prix des actions, va enrichir  les déja-ultra-riches, les milliardaires et   Blackrock en passant.

Est ce que ces politiques sont favorables aux banques  ordinaires ? Non!

La preuve c’est que leur cours de bourse s’est effondré, elles s’appauvrissent, leur fond de commerce disparait et leur « business model » se détruit car les taux d’interet et leurs marges sur taux d’interet sont trop bas.

Elles compensent en spéculant en bourse  mais cela ne suffit pas.

Le pire c’est que les banques, c’ est vous!

Les banques c’est vous puisque les scélérats ont décidé que si une banque fait faillite ce sont ses déposants qui doivent payer; c’est vous qui devrez payer les pertes par prélevement sur les dépots que vous y avez.

Ah les braves gens!

Ci dessous le cours boursier des banques 2019 comparé à 2008:

 

Image

Publicités

8 réflexions sur “Pour les banques, ruinées volontairement, à vot’ bon coeur msieurs dames !

    1. Considérant le marasme des cours de bourse pour nombre d’autres banques – même celui de Goldman Sachs a baissé – , l’évolution du cours de bourse de la JP Morgan est saisissant ! Ses dirigeants sont-ils à ce point visionnaires…ou plus initiés que les autres…ou les deux ?

      J'aime

  1. Vous parlez des banques centrales mais les banques privées sauf erreur, c’est la même chose elles achètent des obligations et elles créent en même temps ex nihilo la monnaie pour les acheter. A l’actif vous avez les obligations et au passif vous avez la création monétaire la dette qui a payé ces titres. ???? Comme il s’agit d’obligations, c’est pour la banque des quasi fonds propres qui participent ensuite au ratio de création de crédit toujours sauf erreur de ma part

    J'aime

      1. Désolé ce que vous dites est faux, les banques commerciales créent la monnaie: elles accordent un pret qui figure à l’actif de leur bilan et en contrepartie elle credite le compte de celui a qui elle accorde le prêt au passif de leur bilan !

        Ceci a été démontré par la Banque d’Angleterre et contredit toutes les théories anciennes, les banques ne pretent pas à partir des Réserves qu’elles ont auprès de la banque centrale.

        Voir la demontration de Steve Keen et du groupe Positive Money d’Ann Pettifor.

        J'aime

  2. Au bout de la combine, quand tout aura été racheté par les banques centrales, on sera retrouvera comme par magie dans une société communiste. Le reste des privés possédant quelques titres seront pointés du doigt, forcés à vendre ou carrément spoliés. La nouvelle nomenklatura sera constitué cette fois, non pas d’habiles révolutionnaires/agitateurs de foules, mais des banquiers centraux et gérants de grands fonds. Et enfin on s’arrangera pour que personne ne comprenne rien à la situation ni ne puisse y changer quoi que ce soit. On aura vendu nos libertés pour une poignée de rendement.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s