L’or n’est pas un investissement, mais La Monnaie.

Extrait d’une interview d’Alasdair Macleod par Claudio Grass

CG: Alors que les pressions économiques et les défis géopolitiques continuent de s’intensifier à l’échelle mondiale, quelles sont vos attentes concernant la performance de l’or au cours des 2-3 prochaines années?

AM: Cette question est toujours posée par les investisseurs qui ne comprennent pas que l’or n’est pas un investissement, mais la monnaie. Il existe des investissements liés à l’or, tels que les actions minières, mais ‘ est une autre affaire.

Il ne s’agit pas de parler de la hausse de l’or, mais de la perte de pouvoir d’achat des monnaies d’État. Il ressortira clairement de mes réponses précédentes que je ne vois pas d’avenir positif pour la monnaie de l’État.

Cela dit, on peut s’attendre à ce que le pouvoir d’achat de l’or augmente en période de profonde récession, tout comme dans la Grande Dépression des années 30.

Dans ce cas, on pense à la chute des prix en dollars, mais avant janvier 1934, le dollar était fixé à 20,67 dollars l’once. Le dollar a ensuite été dévalué à 35 dollars. Pour cette raison, les prix en dollars étaient en fait des prix en or avant la dévaluation du dollar, puis en or au nouveau taux du dollar.

CG: Et qu’en est-il de l’argent? Aujourd’hui, le ratio or / argent oscille autour de 90, à des niveaux sans précédent et sans précédent depuis 26 ans. Voyez-vous une opportunité d’achat en ce moment?

AM: Silver est intéressant… Il a toujours des caractéristiques monétaires, qui ne sont tout simplement pas reflétées dans le prix.

C’est pourquoi il est passé d’un ratio or / argent de 15.5: 1, qui avait duré environ deux siècles depuis que Isaac Newton a fixé l’étalon d’échange à la Monnaie royale à  environ 88: 1.

Au fur et à mesure que les monnaies fiduciaires perdent leur crédibilité, la probabilité d’un rôle monétaire de l’argent augmente. C’est pourquoi, lorsque le prix de l’or augmente, conséquence de la baisse de la monnaie, le prix de l’argent augmente environ du double du taux.

Bien qu’il soit beaucoup trop tôt pour penser que l’argent reprendra son rôle monétaire officiel, il est clair qu’il faudra rattraper beaucoup de retard si la hausse de l’argent par rapport à l’or se produit lorsque les monnaies fiduciaires s’effondrent.

Claudio Grass, Hünenberg See, Suisse

http://www.claudiograss.ch

“The Eurozone faces the worst combination of economic and systemic risk”

Publicités

6 réflexions sur “L’or n’est pas un investissement, mais La Monnaie.

  1. Selon Aristote, la monnaie a 3 fonctions:
    – Unité de compte, soit étalon de mesure, c’est-à-dire qu’elle permet de donner, au moyen du prix, une valeur à tout bien ou service échangeable sur un marché. On peut ainsi comparer la valeur de biens économiques hétérogènes. Chaque bien et service est évalué par un prix d’échange qui représente la quantité de monnaie qu’un individu doit fournir pour son acquisition.
    – Intermédiaire des échanges, c’est un instrument de transaction qui permet d’acheter tous les autres biens ou services. On ne la recherche pas pour elle-même mais parce qu’elle donne la possibilité de se procurer des biens et des services.
    Elle a permis de passer d’une économie de troc (échange d’un bien contre un bien) à une économie monétaire (échange d’un bien contre de la monnaie).
    – Réserve de valeur, qui offre la possibilité de différer sa consommation dans le temps, au moyen de l’épargne. On parle aussi de réserve de pouvoir d’achat, car son détenteur conserve un pouvoir d’achat qu’il pourra mobiliser au moment où il voudra consommer.

    Ce dernier critère, essentiel pour garantir la confiance dans la monnaie, a été détruit par les politiques criminelles des BC, planches à billets et maintenant fuite en avant dans les taux négatifs, la destruction de l’épargne.
    Alors que reste-t-il ?
    L’Or et son pouvoir millénaire, la relique barbare qui, tel le Phénix, toujours renaît de ses cendres.

    J'aime

    1. Je viens de voir passer sur la 2, une soit disant émission sur le crédit , avec un soit disant journaleux qui disait que les banques prêtent l’argent que la banque centrale leur donne… Aucune émission grand public n’ira dire que ex nihilo les crédits font les dépôts… aucune…ça me révolte…

      J'aime

      1. Le secret mpnétaire est l’un des mieux gardés, c’est la clef du système.

        Cela tient à la complexité mais aussi à l’histoire: la nature ancienne de la monnaie est encore ancrée dans les esprits et l’école ne fait rien pour faire avancer la connaissance.

        On a gardé le mot , le signe mais la réalité qu’ils recouvrent n’est plus la même.

        Les élites ont profité du nominalisme , les mots restent mais la realité en dessous glisse.

        La vraie inflation consiste à faire passer pour une monnaie « un jeton » qui n’en est pas une.

        Il s’agit en fait de profiter du statut ancien de la monnaie, monnaie gagée et donc rare pour pouvoir en créer plus, à volonté et ainsi abuser de la crédulité des gens.

        Les gens vivent avec une idée de la monnaie qui est héritée des temps anciens ou elle était gagée, elle représentait du travail cristallisé, elle était « réserve de valeur », instrument de liberté et équivalent général des marchandises.

        Les cryptomonnaies sont plus des monnaies que ne le sont les monnaies d’état car elles sont objectives, en elles meme, non subjectives c’est dire non dépendantes des besoins d’une classe sociale rapace et de ses alliés.

        Mais la Loi de la Valeur (valeur travail) qui dit que l’économie c’est de la rareté, cette Loi continue de s’appliquer, elle n’est que suspendue.

        On peut emetrte de la monanie d’état;produire du crédit, en toute quantité parce que et seulement parce que beaucoup de gens ne l’utilisent pas, ils la gardent et elle est ainsi neutralisée, elle ne part pas à la recherce de sa contre-valeur en biens et services.

        C’est donc parce que la demande de monnaie oisive stérilisée est forte que le système tient.

        Mais la rareté sera réintroduite un jour soit par le biais d’une guerre , d’un choc exterieur, d’une pénurie de matières premieres, ou d’energies ou de recolte agricole insuffisante, ou grèves géneéales et l’édifice s’ecroulera; il se révélera que cette monnaie n’a pas les contreparties espérées, qu’elle n’est pas équivalent général des marchandises , ni instrument de liberté, ni réserve de valeur.

        Je ne crains aps de dire que c’est une escroquerie.

        Ce que l’on appelle « monnaie » actuellement, ce sont des promesses que l’on ne peut tenir d’ou le nom de monnaie de credit, de credere croire!

        Les chocs vont venir: les entrerpsies ne pourront tenir les promesses contenues dans leur endettement, les retraites promises ne pourront etre honorées, cela commence, les prestaions sociels et de santé idem, …

        J'aime

  2. Tout est dit dans votre texte précédent, réellement magnifique car salutaire.

    La vraie inflation consiste à faire passer pour une monnaie « un jeton » qui n’en est pas une dites-vous, et j’ajouterai que nos aïeux avaient très certainement une meilleure appréciation de la monnaie que nos générations, car eux connaissaient la Loi de Valeur, que notre société consumériste nous a fait, sciemment, oublier.

    Notre attrait ponctuel pour l’or, à l’occasion d’envolées de son prix, qui rappelons-le n’est pas libre et de plus exprimé dans une référence étalon qui n’en est pas une, n’est plus qu’une réminiscence oubliée.

    Le réveil sera douloureux lorsqu’il se produira effectivement sous formes de promesses qui ne pourront être tenues.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s