Ils ne savent pas ce qu’ils font! Ce constat est bien plus grave que l’accusation des conspirationnistes.

Ils ne savent pas ce qu’ils font!

Ce constat est bien plus grave que l’accusation des conspirationnistes! Non ils ne conspirent pas ils sont nuls et stupides. Et croyez moi, je les ai fréquenté.

Le problème c’est le monopole: personne ne les conteste; les gouvernements sont à genoux, la presse ne comprend rien et prend sous la dictée. Le public est gavé de fausses nouvelles et de fausses certitudes.

Personne n’ose contester les banquiers centraux.

Pour vous faire tout supporter et rester en place ils disent toujours que c’est temporaire, qu’on n’en n’a pas fait assez, qu’ils ont la solution et que demain cela va aller mieux. Donc sacrifiez-vous ajoutent ils.

Helas cela nez va jamais mieux .

En 2015 on a vu l’échec flagrant de toutes les politique suivies, la déflation est réapparue et la Chine a failli sauter en raison de l’éclatement de sa bulle. La responsable de la Fed, Yellen,  a compris les risques et elle a coordonné une opération de reflation concertée très bien conçue car elle visait tous les paramètres et en plus elle était dicrète sion secrète et cela a marché, on a evité la catastrophe.

Pour combien de temps ?

Un an guère plus!

La reprise aura duré 4 trimestres , et les zozos ont crié victoire, nous avons gagné , voila la reprise  mondiale synchronisée tant attendue!

Alors qu’ils criaient victoire, les chiffres montraient que déja c’était la fin de l’illusion de la reprise, tout se mettait à rechuter!

Au point que dès la mi 2018 il a fallu commencer à ré-injecter des doses de  dopage!

Ah les braves gens!

Une image qui ne trompe pas!

Ci dessous, le phare de l’économie mondiale, l’Allemagne, l’économie la plus efficace!

Le phare, le modèle n’éclaire plus grand chose.

Image

En 2016, une reflation concertée considérable n’a provoqué qu’une petite bosse vite redescendue! 

Image

4 réflexions sur “Ils ne savent pas ce qu’ils font! Ce constat est bien plus grave que l’accusation des conspirationnistes.

    1. @John Drake,

      Replonge, non ! poursuit sa chute oui ! avec le retournement des Taux US, et la hausse du $ c’est maintenant que le carnage peu commencer, les BC ne pourront pas fournir éternellement des trillons de $ à tous les € Banksters…sans faire exploser leurs bilans.

      Si nous observons TOUTES les devises (cryto,Or… inclus) le désastre pour la zone EUro se dessine de plus en plus clairement… Les vrais surprises viendront après (Brexit, faillites bancaires…), car nous avons au moins trois guerres de retards…

      En remerciant, Mr Bertez d’être fidèle au poste, en ces eaux troubles, il en faut du courage pour supporter toutes ces crapuleries !

      J'aime

  1. La grande question reste celle du calendrier, non pas de ce qui se déroule sous nos yeux depuis une décennie, en ce sens, la profonde dégradation ou tout au moins sa mise sous les projecteurs a commencé en 2008. Certains datent la dégradation depuis bien plus longtemps, mais il s’agit là d’analyses surement très justes mais de personnes bien plus expérimentées que ma simple personne.

    M Bertez évoquait dans un de ses derniers très bons articles les phases de la descente, les 5 étapes et la phase 2 dans laquelle nous nous trouvons.

    D’un point de vue du quidam qui suit un tant soit peu ces choses sans en être un spécialiste, mais simplement un curieux de la chose économique et financière, une personne qui se questionne, je pense que le prochain fait marquant, une mise sous projecteur pour le grand public du mode sans retour pourrait être l’annonce du « vrai QE » de la FED. De ce QE qui aura la charge de monétiser la dette fédérale de LT, de la dette que créera encore plus abondamment le Trésor US pour financer les déficits à un moment où les investisseurs seront moins dans la capacité de l’absorber , et que l’ultime recours sera encore la FED.

    N’oublions pas que le bilan de la FED est très important, que la dette qu’elle porte va arriver à échéance petit à petit, qu’elle devra être roulée, les besoins nouveaux mêlés aux refinancements des besoins anciens : la charge va être abyssale, et pis encore en cas de ralentissement prononcé

    Il existera surement ce jour-là tous les truchements techniques nécessaires pour appeler cela d’un autre nom que QE, voire une autre forme, mais nous aurons descendu une nouvelle marche dans l’escalier, de cet escalier dont le bruit se fait de plus en plus grinçant sous le poids de la dette.

    j’ose espérer que la FED est prête a contrario de l’ épisode de non-QE opéré dans l’urgence et qui plus est avec ses augmentations successives …

    J'aime

    1. Depuis décembre 2018, date a laquelle Powell a renoncé à réduire la taille du bilan de la banque centrale americaine, nous sommes passé en régime de MMT, en Chartalisme qui ne dit pas son nom.
      Le deficit du gouvernement et l’immobilier se sont trouvé financés diretcement par la création monétaire. Mais en fait on ne l’a pas dit et c’est toute l’habileté: empecher de nommer.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s