Les taux bas font le bonheur des riches

La presse mal-pensante ou plutot non-pensante s’éveille, elle prend conscience du caractère scandaleux et inefficace des politiques qu’elle a défendu.

Ah les braves gens!

Elle decouvre que non seulement ces politiques n’ont réglé aucun problème mais qu’elles sont profondément inégalitaires. Plus qu’inégalitaires, elles sont spoliatrices.

Dans les secteurs à la mode, secteurs des kleptos, ploutos et ultra riches, les fortunes ont été multipliées non pas par 2,3 mais par près de 4 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s