Trump un président aux abois.

D’après un article -orienté certes- de Bloomberg, mais c’est un article qui voit juste: Trump est déjà un président « lame duck ». Lame duck, canard boiteux. Tout devient possible dans Washington-la-folle, y compris l’inimaginable ou le plus improbable. 

Il est difficile d’envier la position de tout président: les exigences du poste sont intenses et implacables, avec tous les yeux braqués sur lui  et des médias hostiles, il est attaqué   24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Mais dans le cas du président Donald Trump, les pressions viennent aussi de l’extérieur de la Maison-Blanche.

À Washington, les audiences publiques d’impeachment se préparent pour la semaine prochaine.

A New York, un juge a ordonné à Trump de verser 2 millions de dollars en dédommagement pour avoir utilisé sa fondation à des fins politiques.

Les tribunaux continuent de se prononcer contre ses efforts incessants pour bloquer l’accès à ses archives financières et fiscales.

Et comme les témoignages plus ou moins orientés se multiplient  au mépris des voeux de l’Administration, il faut se demander à quel point il peut encore gouverner.

Il est seul ou quasi seul dans le  bureau ovale.

Les leviers pour transmettre ses décisions sont grippés sinon brisés. Il n’y a rien d’inhabituel dans la résistance bureaucratique aux nouvelles politiques, mais ici elle prend des proportions que l’on a presque raison de qualifier de complotistes.

Trump n’est pas le premier président à sous-estimer l’importance du travail de mise en  oeuvre de ses décisions.

Mais ici on atteint des sommets !

Le président Lyndon Johnson était un maître législateur mais  il n’avait pas compris que ses responsabilités ne s’arrêtaient pas à faire adopter un projet de loi. Barack Obama a été mis en cause pour ne pas avoir suffisamment insisté pour que la loi sur les « soins abordables » soit effectivement mise en œuvre. Mais Trump en plus semble être beaucoup moins impliqué dans ce travail de transmission que n’importe lequel de ses prédécesseurs modernes, ce qui rend la résistance bureaucratique beaucoup plus facile .

Dans de nombreux cas , Trump est inconstant et inconsistant, ce qui rend difficile le travail de ses subordonnés chargés de défendre les dossiers. Chaque fois que Trump est contré  par une Agence, ou un gouvernement étranger ou toute autre personne, il donne une preuve de faiblesse qui rend  d’autant plus probable qu’une autre Agence essaiera de faire de même et s’opposera. La faiblesse est cumulative, elle nourrit les faiblesses futures.

Il aborde les débuts de la procédure d’empeachment dans de mauvaises conditions, sinon dans les pires conditions imaginables. Son incapacité à empêcher un défilé de fonctionnaires actuels et passés de l’Administration de témoigner dans  l’enquête   du House Intelligence Committee est révélatrice.

Rien ne dit que sa faiblesse lui coûtera la présidence . Mais elle  va limiter considérablement son influence et donc ses marges de manoeuvres.

Trump va être aux abois.

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Trump un président aux abois.

  1. J’observe la situation politique aux USA et ce que j’y vois c’est une guerre politique menée par les démocrates et le deep-state (FBI CIA services du renseignement…) contre Trump. Ce la est compréhensible dans la mesure ou Trump est lui même l’instrument révolutionnaire du changement radical qui passe par la déconstruction de l’ancien ordre hégémonique US sur le reste du monde. Le 16.09.2016 (https://leblogalupus.com/2016/09/16/mouvement-liberte-nouveau-contexte-pour-un-nouvel-ordre-mondial-par-master-t-avec-note-du-lupus/), j’avais écrit sur le Blog à Lupus:  » L’élection de Trump, la radiation de Clinton de ces élections nous renverraient à ce lointains échos de Lincoln prophétisant la fin des USA, non pas à cause d’un ennemi extérieur mais bien pour une cause endogène : «…Si la destruction devait un jour nous atteindre, nous devrions en être nous-mêmes les premiers et les ultimes artisans. En tant que nation d’hommes libres, nous devons éternellement survivre, ou mourir en nous suicidant.» et le 08.11.2016, Trump fut élu à contre courant des diagnostiques aveugles des experts US et occidentaux qui pensaient leur favorite déjà sur le trône. Que ne fut leur surprise! Michael Moore avait déjà compris la défaite qui arrivait et il avait eu cette sentence si juste: ‘He is the human Molotov Cocktail they’ve been waiting for’… Et en effet, depuis ce cocktail molotov a rencontré sa cible et la maison brûle car ils endossent -démocrates et Trump réunis- ce rôle précieux d’être autant pompier que pyromane… La guerre politique impitoyable brûle intensément et pourrait s’étendre jusqu’aux citoyens US; c’est en tout cas ce qu’à l’époque je voyais poindre à l’horizon.

    J'aime

  2. Depuis le temps que las Média MainStream au nom de l’état profond nous expliquent que Trump est aux abois on a appris à prendre avec un certain recul ces prophéties qui se voudraient autorealusatrices !
    Bien sûr cette propagande est performative en cela qu’elle relève de l’opération d’influence. Seulement la base populaire a donné des signes de résistance certains : son électorat continue massivement à le soutenir.
    Trump (qu’on l’aime ou pas) est un guerrier hors pair et l’adversité le fait se transcender.. C’est aussi un communicant instinctif. Ces 2 caractéristiques en font un président atypique. Bcp + proche des USA des origines qu’aucun des présidents qui l’ont précédé depuis Roosevelt (« MAKE AMERICA GREAT AGAIN »).
    Il agit aussi tel un révélateur de l’existence et du fonctionnement du fameux Deep State (le SWAMP) auquel il a pris l’engagement de s’attaquer (« DRAIN THE SWAMP »). Le Swamp lui mène la vie dure mais pour cela il est obligé de prendre d’énormes risques qui l’amènent à s’exposer dangereusement … Et la Justice avec Barr, Durham, Horowitz et autre Sullivan s’est mise sur les traces qu’il a laissées (le swamp) ! Et les enquetes progressent avec de probables mise en accusation dans les semaines a venir. Et pas que du menu fretin ! Affaire à suivre …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s